Eugenie Bouchard ne participera pas au duel de la Coupe Fed entre le Canada et le Kazakhstan les 22 et 23 avril prochains, au stade Uniprix.
Tennis Canada a confirmé mercredi la nouvelle d'abord rapportée par notre collaboratrice Stephanie Myles.
Bouchard est déja inscrite au tournoi sur terre battue d'Istanbul, qui s'amorce le lendemain.
La Québécoise aurait eu à négocier avec un changement de surface et le décalage horaire en se présentant à Montréal.
L'équipe canadienne sera donc composée de la Québécoise Françoise Abanda, de même que des Ontariennes Bianca Andreescu, Gabriela Dabrowski et Katherine Sebov.
« J’ai confiance dans notre équipe pour cette rencontre de barrage. Malgré leur jeunesse, nos joueuses ont bien performé lors des rencontres précédentes de la Fed Cup, notamment Bianca et Katherine, plus tôt cette année, au Mexique », a indiqué par voie de communiqué Sylvain Bruneau, capitaine de l’équipe canadienne de la Coupe Fed.
« Nous reconnaissons que nos adversaires ne doivent pas être prises à la légère, car deux de ses joueuses sont classées parmi les 50 meilleures raquettes mondiales. Nous serons prêts pour de grosses batailles, ici, à Montréal. »
Andreescu, qui n’est âgée que de 16 ans, a fait ses débuts à la Fed Cup plus tôt cette année, au Mexique. Elle représentera donc le Canada pour la deuxième fois et évoluera à la maison pour la première fois. 
Dabrowski vient quant à elle d’être couronnée championne du double du tournoi de Miami, mettant ainsi la main sur le plus prestigieux titre de sa carrière. La spécialiste du double occupe présentement le 19e rang mondial et détient une fiche de quatre victoires et six défaites à la Coupe Fed depuis ses débuts en 2013.
Abanda en sera pour sa part à une cinquième présence à la Coupe Fed. En 2015, la Montréalaise avait raflé la plus grosse victoire de sa carrière à la Coupe Fed en prenant la mesure de la Roumaine Irina-Camelia Begu, alors 33e mondiale. Abanda est la joueuse la mieux classée de l’équipe en vertu de son 189e rang mondial.