vendredi, janvier 27, 2017

Spectaculaire chute pour Erik Guay

http://www.lapresse.ca/sports/ski-et-surf/ski-alpin/

Publié le 27 janvier 2017 à 09h55 | Mis à jour à 12h03
Erik Guay... (Photo Wolfgang Rattay, Reuters)
Erik Guay
PHOTO WOLFGANG RATTAY, REUTERS
Sportcom
Cette fois, Erik Guay n'a pas su dompter la piste de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne. Le skieur québécois s'est écrasé au sol vendredi, une chute toutefois sans conséquences graves, lors de la première des deux descentes au programme de cette Coupe du monde.
Cinq fois sur le podium des épreuves du cirque blanc présentées à Garmisch en plus d'être couronné champion du monde de la descente en 2011 au même endroit, Guay peut se consoler à l'idée qu'il a été plus rapide que le vainqueur, l'Américain Travis Ganong, aux trois premiers temps intermédiaires.
L'athlète de Mont-Tremblant a cependant perdu le contrôle de son ski droit juste avant un saut. Déséquilibré, il a été catapulté dans les airs et s'est écrasé au sol. Heureusement, il a pu se relever et skier jusqu'au bas de la piste Kandahar 2, où il a été chaleureusement applaudi par les spectateurs.

Sur le podium, Travis Ganong (1 min 53,71 s) a savouré sa deuxième victoire en Coupe du monde, après son sacre à la descente de Santa Caterina, en Italie, en décembre 2014.
L'Américain a devancé, dans l'ordre, le Norvégien Kjetil Jansrud (1 min 54,09 s) et l'Italien Peter Fill (1 min 54,23 s) de 38 et 52 centièmes de seconde.
Le Britanno-Colombien Manuel Osborne-Paradis a été le meilleur représentant du pays. Il a fini sixième, en retard de 87 centièmes sur le gagnant.
Benjamin Thomsen, aussi de la Colombie-Britannique, s'est classé 40e, tandis que Jeffrey Frisch, qui réside à Saint-Lambert, a terminé 44e et dernier.
Broderick Thompson, de Whistler, a été un des 11 athlètes à ne pas croiser la ligne d'arrivée.
Une deuxième descente sera disputée à Garmisch-Partenkirchen samedi. L'épreuve de vendredi remplaçait celle de Wengen, annulée il y a une douzaine de jours en raison d'une tempête de neige.