samedi, janvier 28, 2017

Serena Williams remporte un 23e titre en Grand Chelem

http://www.lapresse.ca/sports/tennis/

Publié le 28 janvier 2017 à 07h01 | Mis à jour à 12h06
Serena Williams a gagné le tournoi australien pour la... (PHOTO PAUL CROCK, AFP)
Serena Williams a gagné le tournoi australien pour la 7e fois.
PHOTO PAUL CROCK, AFP
JOHN PYE
Associated Press
MELBOURNE, Australie
L'Américaine Serena Williams a vaincu sa soeur Venus pour enlever les honneurs de la finale féminine des Internationaux de tennis d'Australie, à Melbourne.
Serena Williams a reçu les félicitations de sa... (PHOTO THOMAS PETER, REUTERS) - image 1.0
Serena Williams a reçu les félicitations de sa soeur Venus après sa victoire.
PHOTO THOMAS PETER, REUTERS
La gagnante a reçu une lettre pour la féliciter ainsi qu'une paire d'espadrilles faites sur mesure de Michael Jordan, le joueur le plus célèbre ayant porté le no 23.
Venus Williams était assise à proximité, et elle a versé davantage des larmes de joie que de peine après avoir plié l'échine pour la septième fois devant sa soeur cadette en finale d'un tournoi majeur.
Serena a vaincu sa soeur Venus en deux sets de 6-4, 6-4 pour enlever les honneurs de la finale féminine des Internationaux de tennis d'Australie, à Melbourne. C'était la neuvième fois qu'elles s'affrontaient en finale d'un tournoi majeur, et la deuxième en Australie.
La joueuse de 35 ans a ainsi remporté le tournoi australien pour la septième fois, lui permettant de se hisser devant Steffi Graf au chapitre des victoires en carrière en tournois du Grand Chelem.
Les soeurs Williams sont proches. Elles ont commencé à jouer au tennis ensemble à Compton, en Californie, sous l'oeil de leur père Richard et de leur mère Oracene. Elles s'entraînent encore ensemble, et voyagent ensemble.
Elles se sont affrontées pour la première fois dans un tournoi majeur à Melbourne Park en 1998 - Venus l'avait emporté. En 2003, lorsque la soeur cadette avait complété son « Serena Slam » en décrochant quatre titres consécutifs, Venus était de l'autre côté du filet. Elle n'avait pas atteint la finale australienne depuis 14 ans.
Lorsque Serena s'est assise sur le court, les bras vers le ciel pour célébrer sa victoire samedi, Venus s'est dirigée vers elle en contournant le filet et l'a serrée dans ses bras.
« C'était un match très difficile, a confié Serena. J'aimerais vraiment prendre un moment pour féliciter Venus, c'est une personne incroyable - elle m'inspire. 
« Je n'aurais jamais gagné 23 titres majeurs sans elle - en fait je n'en aurais jamais gagné un seul sans elle. Merci Venus pour m'inspirer à toujours me dépasser et à être la meilleure joueuse que je puisse être. »
Interrogée à savoir si elle ressentait un malaise à avoir été si souvent l'adversaire vaincue par sa soeur au fil des ans, Venus, qui est âgée de 36 ans, n'a pas bronché.
« Non, parce que j'aime vraiment voir le nom Williams sur le trophée, a-t-elle dit. C'est fabuleux. »
Venus a gagné le dernier de ses sept titres majeurs en 2008 à Wimbledon. Elle n'avait pas franchi la première semaine d'activités dans un tournoi majeur pendant quelques années alors qu'elle luttait contre une maladie qui affectait son niveau d'énergie - le syndrome de Sjogren, diagnostiqué en 2011. Elle n'a atteint le carré d'as d'un tournoi du Grand Chelem que l'an dernier, à Wimbledon.
Selon elle, le fait qu'elle ait pu participer à une autre finale des Internationaux d'Australie est un signe encourageant.
« C'est exactement là que je veux être pendant un tournoi du Grand Chelem, c'est-à-dire être présente pour la dernière journée du tournoi, et avoir une opportunité de l'emporter, a-t-elle mentionné. C'est ça qui compte, c'est de pouvoir vivre ce moment. »
Entre-temps, Serena savourait le fait d'avoir écrit une page d'histoire à Melbourne. Seule Margaret Court, avec 24, la devance au chapitre des victoires en tournois du Grand Chelem, même si la légendaire joueuse de tennis australienne a signé 13 d'entre elles avant l'avènement de l'ère moderne, en 1968.
« Mon premier titre du Grand Chelem s'est produit ici, et d'obtenir mon 23e ici, contre Venus, c'est quelque chose dont je me souviendrai longtemps, a-t-elle convenu. Je n'aurais pu écrire un meilleur scénario. »