L'Italienne Federica Brignone a remporté mardi le géant de Kronplatz, en Italie, sa troisième victoire en Coupe du monde de ski alpin et la première cette saison, devant la Française Tessa Worley, qui renforce sa position en tête du classement de la discipline.
La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a terminé au 22e rang à 3 secondes de la gagnante. Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, et Mikaela Tommy, de Wakefield, ne se sont pas qualifiées pour la deuxième manche.
En 2 min 10 sec 05/100e, Brignone a devancé Worley de 55/100e et sa jeune compatriote Marta Bassino de 57/100e, soit le même ordre qu'à l'issue de la première manche.
Sur une piste pentue, la plus difficile de la saison avec un long mur en dévers, la Suissesse Lara Gut et l'Américaine Mikaela Shiffrin ont pris les quatrième et cinquième places, respectivement à 76/100e et 1 sec 09/100e.
Lindsey Vonn n'était pas inscrite à cette course, préférant se reposer en vue des épreuves de vitesse ce week-end à Cortina d'Ampezzo.
Brignone restait sur une mauvaise série dans sa discipline de prédilection, avec trois sorties en première manche lors des quatre derniers géants.
Le triple champion olympique Alberto Tomba a attribué en partie les succès des Italiennes à la victoire de Dominik Paris lors de la célèbre descente de Kitzbühel, en Autriche, pendant le week-end.
« Cette victoire a dynamisé toute l'équipe », a déclaré Tomba dans l'aire d'arrivée.
Au total, cinq concurrentes italiennes ont terminé dans le top-15. Irene Curtoni s'est classée huitième, Sofia Goggia 11e et Manuela Moelgg - originaire de San Vigilio et qui pouvait voir sa résidence de la piste - 14e.
Au classement général, Shiffrin conserve 130 points d'avance sur Gut, tenante du gros globe. En géant, à deux épreuves de la fin, Worley porte à 120 points sa marge confortable sur Shiffrin en tête du classement.