mercredi, septembre 07, 2016

Angelique Kerber et Caroline Wozniacki dans le carré d'as

http://www.rds.ca/tennis/internationaux-des-etats-unis

Une petite facile pour Wozniacki



NEW YORK - Caroline Wozniacki s'est facilement qualifiée pour les demi-finales des Internationaux des États-Unis, mardi.
Finaliste en 2009 et 2014, la Danoise a défait la Lettone Anastasija Sevastova (no 48), victime d'une entorse à la cheville droite durant la rencontre, en deux sets 6-0, 6-2.
L'ancienne no 1 mondiale tombée à la 74e place du classement WTA sera confrontée à la deuxième raquette au monde, l'Allemande Angelique Kerber, en demi-finale.
« C'était un match difficile, parce qu'on ne sait jamais comment son adversaire va réagir après une blessure », a expliqué la Danoise qui participera à sa quatrième demi-finale des Internationaux des États-Unis, tournoi dont elle a perdu deux finales.Vinci doit s'avouer vaincueKerber s'est qualifiée pour les demi-finales des Internationaux des États-Unis pour la première fois depuis 2011 en battant l'Italienne Roberta Vinci, finaliste malheureuse de l'édition 2015, 7-5, 6-0.
La lauréate des Internationaux d'Australie en début d'année a été malmenée dans la première manche, 
abandonnant son service au neuvième jeu pour être menée 5-4, mais elle est aussitôt revenue à la hauteur de son adversaire et a remporté les neuf derniers jeux du match.
Vinci s'est effondrée après avoir perdu le premier set sur une faute de pied et Kerber a enlevé les neuf derniers jeux du match.
« C'est toujours difficile de jouer contre Roberta, surtout ici où elle a atteint la finale l'an dernier, j'ai fait beaucoup d'erreurs dans le premier set », a déclaré Kerber.
« Je suis vraiment très heureuse d'être de retour en demi-finale », a-t-elle insisté.
Mais alors qu'elle n'était qu'à deux points de remporter le premier set contre Kerber et au service à 5-4, 30-partout, Vinci, septième tête de série, a cafouillé. Elle a raté un coup droit trop long, puis elle a expédié un revers dans le filet pour concéder le bris. Et ce n'était que le début de la fin pour elle.
Tirant de l'arrière 6-5 et servant à 0-40, Vinci a raté sa première balle de service, puis elle a écopé d'une faute de pied sur sa deuxième. Il en est résulté une double faute et la perte de la manche.
Au moment de se diriger vers la ligne de touche, Vinci a regardé le juge de ligne qui a fait l'appel, lui a souri en dérision, lui montrant le pouce en l'air et applaudissant avec sa raquette.
C'est une décision plutôt rare dans un tournoi du Grand Chelem, surtout à un moment critique, mais on a déjà eu droit, bien évidemment, à la plus célèbre faute de pied de toute sur le même court. En demi-finales des Internationaux des États-Unis en 2009, Williams s'était fâchée à la suite du même type d'appel: une faute de pied qui avait résulté en une double faute. Cette décision avait procuré une balle de match à son adversaire, Kim Clijsters. Williams avait brandi sa raquette et menacé la juge de lignes, et le point ainsi accordé avait mis fin au match.
Cette fois, la décision a coupé court à toute forme d'opposition de la part de Vinci. Elle a gagné seulement 10 des 38 points par la suite.
« S'ils l'ont appelé, c'est que je dois l'avoir fait », a simplement déclaré l'Italienne après la rencontre.

Vinci devait aussi composer avec une blessure au tendon d'Achille - elle portait du ruban noir en forme de « V » sur son mollet gauche - et un mal de dos. Pourtant, son jeu varié, parsemé de coups coupés et d'amortis ainsi que de montée au filet, a donné du fil à retordre à Kerber.
« Je jouais mieux qu'elle », a pour sa part indiqué Vinci, qui a mentionné au cours de sa conférence de presse qu'elle statuera sur son avenir à la fin de la saison. Elle est âgée de 33 ans.
Depuis sa défaite en demi-finales de l'édition 2011 contre l'Australienne Samantha Stosur, Kerber n'avait plus dépassé les 8e de finale du tournoi new-yorkais.
En 2016, elle a disputé deux des trois finales des tournois du Grand Chelem, à chaque fois contre la no 1 mondiale Serena Williams, s'imposant à Melbourne face à l'Américaine, mais s'inclinant à Wimbledon en juillet.
Si elle remporte le titre samedi, Kerber délogera Williams de la première place au classement WTA qu'elle occupe sans discontinuité depuis février 2013.
Williams affrontera en quarts de finale mercredi la Roumaine Simona Halep, 5e mondiale. Le dernier quart de finale opposera la Tchèque Kristina Pliskova à la Croate Ana Konjuh.