mercredi, juillet 27, 2016

Bien parti pour Genie à la coupe Rogers

http://www.rds.ca/tennis/

Bouchard est au 2e tour!

HÉLÈNE PELLETIER
MARDI, 26 JUIL. 2016. 20:55

Dans un premier temps, il fallait absolument qu'Eugenie commence son match en force, qu'elle ne laisse pas Lucie Safarova dicter le tempo. La première mission est parfaitement accomplie, le temps de le dire la Québécoise mène 3-0. Elle démontre une belle assurance, fait les bons choix tactiquement en poussant la Tchèque à la faute avec quand même passablement de facilité.
Il fallait cependant s'attendre à ce que Safarova retrouve sa justesse, qu'elle s'appuie sur de meilleurs débuts d'échanges. C'est ce qui se passe au départ de la 2e manche alors qu'elle hausse sa rapidité de balles. Malheureusement Genie connait un petit coup de moins bien physiquement et cela fait toute la différence. Les rôles sont soudainement renversés: Safarova dicte tandis que Bouchard subit.

Mais cela dure qu'une manche alors que Genie retrouve toute sa combativité au 3e set. Appuyée par un service de qualité qui fait d'elle une joueuse plus complète pour l'aider à combattre encore mieux dans les moments chauds, elle se procure même trois balles de match consécutives à 6-5. Safarova se surpasse pour sauver la mise et même mener 3-1 au bris d'égalité. À ce moment-là, je crois Eugenie perdue, puisqu'elle a laissé filer une occasion en or de clore le débat. C'est à ce moment que Bouchard m'impressionne le plus. Elle resserre le jeu, passe à l'attaque en réception de service pour amener la Tchèque à craquer à la toute fin.
J'ai eu la chance de croiser Nick Saviano après le match et il me confiait qu'il était tellement fier de voir sa protégée batailler avec autant de panache.
En parlant de panache, que dire du match presque parfait que nous livre la Québécoise Françoise Abanda pour disposer de la Chinoise Saisai Zheng 6-1, 7-5. Certes il y a peut-être eu la petite alerte ou perte de confiance vers la fin de la 2e manche, mais rien de grave puisque la Québécoise est en mesure de retrouver son tennis d'attaque à 5-5. Sereine et offensive, Françoise peut franchement être très fière de la manière qu'elle a mené sa barque.
Vivement la suite!!!