mardi, décembre 08, 2015

Georges St Pierre sait plus que quiconque ce que vit Ronda Rousey

http://www.rds.ca/combat/ufc/

Georges St-Pierre
Georges St-Pierre (Source d'image:Getty)

TORONTO - Georges St-Pierre sait plus que quiconque ce que « Rowdy » Ronda Rousey vit présentement.
Huit ans avant que Rousey soit détrônée par Holly Holm lors du gala UFC 193, St-Pierre avait perdu contre toute attente sa ceinture des poids mi-moyens contre Matt « The Terror » Serra lors du UFC 69.
Serra était alors un poids léger qui avait décidé d'augmenter sa masse musculaire, et qui comptait sur une excellente droite ainsi qu'une ceinture noire en jiu-jitsu brésilien. Ironie du sort, Serra (8-4) avait dû gagner une saison de l'émission de téléréalité « The Ultimate Fighter » dédiée aux vétérans qui tentaient un retour à la compétition pour obtenir le droit d'affronter le champion.
St-Pierre, qui présentait alors une fiche de 13-1 à titre de combattant professionnel, était le favori à 10-contre-1 pour vaincre Serra. Le Montréalais était plus jeune, plus imposant et plus rapide, en plus d'être très polyvalent. Et il venait tout juste de venger une défaite subie en 2004 contre Matt Hughes, considéré à l'époque comme étant le plus grand champion de l'histoire des mi-moyens, pour soutirer la ceinture des 170 livres lors du gala UFC 65 en novembre 2006.
Serra n'a mis que trois minutes et 25 secondes en avril 2007 pour détrôner St-Pierre, qui tentait de défendre son titre pour la première fois de sa carrière.
« C'est le pire cauchemar », a déclaré St-Pierre cette soirée-là à Houston.
Rousey, qui était invaincue et considérée comme une véritable rock star de l'UFC jusqu'au week-end dernier, vit présentement son propre cauchemar, elle était la favorite à 20-contre-1 et a terminé la soirée inconsciente, le visage ensanglanté dans l'octogone.
« C'est malheureux pour Ronda, mais je suis content pour Holly en même temps », a déclaré St-Pierre qui, tout comme Holm, comptait à l'époque sur l'entraîneur Greg Jackson dans son coin.
« Dans ce sport, personne n'est invincible, a-t-il poursuivi, en entrevue jeudi. Parfois ça fait "clic", alors que ça devrait faire "clac". »
St-Pierre a perdu sa confiance ainsi que sa ceinture de champion, mais il est éventuellement parvenu à rebâtir sa confiance et celle de son entourage.
« Je devais battre mes propres démons, ma peur, a-t-il expliqué. Et je suis revenu plus fort. »
« Ainsi, c'est triste que Ronda se soit inclinée, mais c'est peut-être la meilleure chose qui lui soit arrivée, puisqu'elle reviendra plus forte. »
St-Pierre l'a bien fait, lui. Il a gagné 12 combats de suite après avoir perdu son titre, écrasant Serra lors du gala UFC 83 en avril 2008 pour retrouver sa couronne. Il s'est retiré de la discipline vers la fin de l'année 2013, et ignore toujours s'il tentera un retour à la compétition.

Ronda Rousey veut se racheter à tout prix

http://www.rds.ca/combat/ufc/

Ronda Rousey
Ronda Rousey (Source d'image:Getty)

Ronda Rousey s'est vidée le cœur dans une entrevue exclusive avec Ramona Shelburne qui a été publiée mardi pour ESPN The Magazine.
« Ça risque de prendre de trois à six mois avant que je puisse manger une pomme, alors imaginez encaisser un choc. » Cette citation révèle bien la brutalité de la correction qu’elle a subie dans sa défaite aux mains de Holly Holm à l’UFC 193 le 14 novembre, jour où elle a perdu sa ceinture des poids coqs.
 « Je dois revenir, je dois battre cette fille, affirme Rousey, qui s’est dite complètement abattue. Qui sait si je vais perdre une dent, me faire casser la mâchoire ou me fendre la lèvre. Je dois le faire. »
Rousey admet avoir été ébranlée dès le début du combat, en première ronde. Lèvre fendue, dents chambranlantes, elle avait de la difficulté à conserver ses esprits.
 « J’essayais de me réveiller. Je me disais constamment : "Tu vas bien, continue de te battre. Tu vas bien, continue de te battre". »
« Je me sentais tellement humiliée. Cette façon de me battre après ça, c’était gênant. Je n’étais même pas là. »
Après sa défaite, Rousey s’est exilée au Texas avec son copain, Travis Browne, lui aussi un combattant à l’UFC.
« J’ai beaucoup dormi et j’ai mangé du fast food. Au début j’étais tellement malade que je ne pouvais rien manger. »
Elle a laissé son téléphone à la maison. Travis Brown s’occupait de répondre aux messages de sa famille, de son entraîneur et de son agent. Elle s’est renfermée, s’est tenue loin du reste du monde. Après avoir fait autant la promotion de ce combat, elle savait ce qu’on dirait sur elle.
« Que je suis une ratée et que je mérite tout ce qui m’arrive. »
De retour dans sa demeure à Venice Beach, en Californie, son téléphone demeure fermé. Elle a toujours le moral dans les talons et le fait de se remémorer ce qui s'est passé est encore difficile.
Elle compte cependant sur sa famille, notamment sa soeur Maria Burns Ortiz, pour s'en remettre et la secouer.
« Ma mère lui dit constamment "Woman up! Passe à autre chose, fais avec", relate-t-elle. »  
Rousey devrait avoir la chance de se racheter au cours de la prochaine année. Le président de l’UFC a déjà annoncé avoir l’intention de présenter un combat revanche en 2016.

Le Québécois Félix Auger-Aliassime remporte le tournoi Eddie Herr en trois manches

http://www.rds.ca/tennis/

Félix Auger-Aliassime
Félix Auger-Aliassime (Source d'image:Facebook Félix Auger-Aliassime)

BRADENTON, Fla. - Le Québécois Félix Auger-Aliassime est devenu le plus jeune joueur à remporter le tournoi junior Eddie Herr dans la catégorie des moins de 18 ans en battant l'Australien Alex De Minaur 6-3, 6-7 (6) 7-6 (3), dimanche.
Auger-Aliassime, qui a eu 15 ans au mois d'août, a sauvé trois balles de match pour enlever la victoire face à son adversaire de 16 ans. Il est aussi devenu le premier représentant canadien à décrocher ce prestigieux titre dans la catégorie des moins de 18 ans.
Il s'agit de son quatrième triomphe de la saison. Plusieurs excellents joueurs ont remporté ce tournoi chez les juniors.
Les Québécoises Eugenie Bouchard et Françoise Abanda ont notamment gagné la compétition dans les dernières années. Bouchard a été sacrée championne en 2008 dans la catégorie des moins de 16 ans tandis qu'Abanda a mérité les grands honneurs en 2010 chez les moins de 14 ans.

Un duo formé de Roger Federer et de Martina Hingis aux JO de Rio?

http://www.rds.ca/tennis/

Martina Hingis et Roger Federer
Martina Hingis et Roger Federer (Source d'image:Getty)

Les Suisses Roger Federer et Martina Hingis feraient équipe dans le double mixte aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, a rapporté le quotidien suisse Le Matin dans son édition de dimanche.
Federer serait aussi tenté de prendre part au simple et au double messieurs.
Hingis, ancienne no 1 mondiale, qui a remporté vingt titres en Grand Chelem simples et doubles confondus, avait proposé à Federer de faire équipe. Le gagnant de 17 tournois majeurs en simple aurait finalement accepté l'offre de sa compatriote selon le journal.
Quant à Hingis, elle serait également du double féminin en compagnie de la jeune étoile suisse, Belinda Bencic, actuellement 14e joueuse au monde. Hingis concède 17 ans à Bencic, qui est âgé de seulement 18 ans.
Stan Wawrinka et la joueuse Timea Bacsinszky pourraient aussi former un autre duo en double mixte.
Selon le capitaine suisse de Coupe Davis Severin Lüthi, qui sera aussi à la tête de l'équipe à Rio, le but de la délégation suisse sera de « gagner toutes les médailles d’or ».
« Pourquoi pas? On peut toujours rêver », a-t-il déclaré au Matin.
Les Jeux olympiques de Rio au Brésil se dérouleront en août 2016.
En 2012 aux JO de Londres, Federer a dû se contenter de la médaille d’argent en simple en s’inclinant en finale face au favori local, Andy Murray.
Aux Jeux olympiques d’été précédent à Pékin, Federer et Wawrinka ont remporté l’or en double.

Jason Motte et Chad Qualls signent avec les Rockies

http://www.rds.ca/baseball/mlb/

Jason Motte
Jason Motte (Source d'image:PC)

Les Rockies du Colorado ont consenti des contrats de deux ans aux joueurs autonomes Jason Motte et Chad Qualls, deux lanceurs droitiers.
Motte a passé la dernière campagne avec les Cubs de Chicago. Il se remettait alors d'une opération à la Tommy John. Il a maintenu une moyenne de points mérités de 3,91 en 48,1 manches de travail.
Qualls portait quant à lui les couleurs des Astros de Houston depuis deux saisons. C'est l'équipe qui l'a repêché en 2000 et celle avec laquelle il avait amorcé sa carrière en 2004.

Déficit et recherche de commanditaires pour le Grand Prix de Montréal

http://www.985sports.ca/course/nouvelles/

Publié par ToileF1.com le mardi 08 décembre 2015 à 07h43. Modifié par Charles Payette à 08h42.
Déficit et recherche de commanditaires pour le Grand Prix de Montréal
toileF1
(98,5 Sports) - Le groupe de course Octane, régissant l'organisation du Grand Prix de Formule Un de Montréal, a perdu de l'argent en 2015 et peinerait à payer certains fournisseurs. Le montant total des factures impayées s'élèverait à un peu plus de 100'000 dollars canadiens
Selon le quotidien La Presse, le montant total des factures impayées du groupe mené par François Dumontier s’élèverait à un peu plus de 100 000 dollars.

Ce dernier a confirmé que certains fournisseurs n'avaient pas encore été payés. «C'est vrai, je le confirme. Ce n'est pas inhabituel, ce n'est pas la première fois que ça arrive. Ce sont des gens avec qui on fait affaire depuis longtemps, qui sont avec nous pour plusieurs années»a dit Dumontier à La Presse.

Les évènements Nascar responsables de la dette

Alors que le Grand Prix était un succès, les deux autres évènements qu'il organisait ont commencé à battre de l'aile : la course de la série NASCAR Nationwide et la course de la série IndyCar à Edmonton.

Ces deux courses ont finalement été retirées des calendriers et Octane Motorsport Events, l’entreprise qui organisait la course IndyCar d'Edmonton, a même dû se placer à l'abri de ses créanciers.

Malgré ces faux-pas, la situation financière du groupe de course Octane ne mettrait pas en péril la tenue prochaine des courses de Formule Un. Dumontier détient le contrat d'organisation des Grand Prix jusqu'en 2024.

Avec Toile F1