dimanche, novembre 22, 2015

Les Carabins à la coupe Vanier

http://www.985sports.ca/football/nouvelles/

Publié par 98,5 Sports pour 98,5fm Sports le samedi 21 novembre 2015 à 13h02. Modifié par Jacques Thériault à 23h59.
Les Carabins à la coupe Vanier
Carabins de Montréal
(98,5 Sports) - Les Carabins de Montréal auront l'occasion de défendre leur titre de champions du football universitaire canadien à la coupe Vanier.

Une poussée de 20 points au deuxième quart a permis aux Carabins de l'emporter 25-10 contre les Gryphons de l'Université Guelph dans le match de la coupe Mitchell
Les Carabins accédent pour une deuxième année consécutive la finale du football universitaire canadien.

« Nous avons établi notre attaque au sol en prenant le contrôle de la ligne de mêlée, notre défensive a très bien joué en première demie et notre objectif principal était de les empêcher de marquer un touché, ce que nous avons réussi à faire , a analysé l'entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia. Une fois que nous avons pu prendre cette avance, nous étions à l'aise avec la situation, mais nous savions qu'ils allaient batailler en deuxième demie, et c'est ce qu'ils ont fait. »

Les Carabins ont mis le match hors de portée de leurs adversaires avec deux touchés et deux bottés de précision lors du deuxième quart.

L'équipe de l'université de Montréal a inscrit un touché sur une course de Sean Thomas Erlington, un autre à la suite d'une passe de Gabriel Cousineau à Philip Enchill. David Deschamps a ajouté deux placements.

Le porteur de ballon Sean Thomas Erlington a joué un rôle important dans la victoire des Montréalais avec enchaîné des courses de 17 et de deux verges qui ont mené au touché et donnant une avance de 13 points aux siens.

« Tout commence par la ligne offensive, du début à la fin du match, et ils ont très bien fait aujourd’hui, a dit Thomas Erlington. Nous sommes vraiment gonflés à bloc de pouvoir jouer pour la Coupe Vanier à nouveau. Nous voulons démontrer que nous pouvons gagner sur n’importe quel terrain. »

Après trente minutes, les représentants de l’UdeM avaient l’avantage 296 à 76 au chapitre des verges gagnées, et 18 à 3 du côté des premiers essais. Les Bleus ont conclu à 401 verges, contre 265 pour Guelph.

Au quatrième quart, les Carabins ont concédé deux touchés de sûreté. Toutefois, des interceptions de Zacary Alexis, une troisième en quatre matchs de séries, et de Junior Luke ont ensuite freiné les élans de l’attaque des Gryphons.

Luke a mérité le titre de joueur du match. Celui qui avait bloqué le botté de placement en fin de match pour donner la victoire aux siens en finale de la Coupe Dunsmore a terminé la rencontre avec trois plaqués, dont deux derrière la ligne de mêlée. Il a également touché au ballon qui a été intercepté par Chagnon.

« J’étais détendu. Notre défense était bien préparée. Nous avions bien travaillé toute la semaine, a dit Luke tout sourire après la rencontre. C’était important de jouer 60 minutes et de faire attention aux détails. Nous voulions limiter leur jeu au sol et forcer leur quart-arrière à lancer le ballon et je crois que nous avons réussi. »

Le quart arrière Gabriel Cousineau a encore un fois joué comme un général complétant 18 des 27 passes pour des gains de 181 et un touché. Il n’a toujours pas été intercepté depuis le début des matchs éliminatoires.

« Demain, nous serons de retour au travail. Nous allons devoir étudier notre prochain adversaire et apporter les ajustements si nous voulons remporter de nouveau la coupe Vanier », a fait remarquer le quart Gabriel Cousineau.

Les Carabins avaient remporté la première finale nationale de leur histoire, par la marque de 20-19 sur les Marauders de McMaster, l’an dernier à Montréal.

La défaite était amère pour les Gryphons, champions de l’Ontario

«C'est dévastateur. Nous avons bataillé avec vigueur aujourd'hui et nous n'avons jamais abandonné, et c'est tout ce que je peux exiger de mes coéquipiers. Je suis satisfait de la façon dont nous avons joué et réagi à l'adversité», a déclaré John Rush, un secondeur qui en était à sa cinquième année avec les Gryphons.

.Pour une sixième année consécutive, un club provenant du Québec aura l'occasion de devenir championne du football universitaire canadien. Les Carabins ont battu l'Université de McMaster 20-19 au stade Percival Molson en 2014.

Leurs adversaires seront les Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique qui ont dominé les X-Men de St. Francis Xavier 36-9 en finale de la Coupe Uteck.

Le film de la rencontre

Le premier quart a mené durant un bon moment à des poussées non concluantes de part et d'autre. À ce petit jeu de position sur le terrain, les Carabins ont été les premiers à s'inscrire au tableau.

Avec 1:56 à faire au premier quart, David Deschamps logé le ballon entre les poteaux d'une distance de 27 verges pour donner les devants 3-0 à l'équipe de l'Université de Montréal. Carabins 3 Gryphons 0.

Au début du deuxième quart, les Carabins bloquent partiellement un botté de dégagement des Gryphons et ils reprennent le ballon à la ligne de 30 verges de ces derniers.

L'attaque ne fait rien qui vaille, mais Deschamps réussit un botté de 35 verges afin de doubler la marque des siens. Carabins 6 Gryphons 0.

Lors de leur séquence suivante, Gabriel Cousineau complète une passe de 31 verges à Guillaume Paquet qui capte le ballon au prix d'un spectaculaire plongeon.

Les Carabins sont à la ligne de 19 verges des Gryphons, puis, Sean Thomas Erlington amène le ballon à la ligne de deux verges de Guelph à la suite d'une course tout en puissance sur le flanc droit.

Avec un premier jeu et les buts à la ligne de deux verges, Cousineau remet le ballon à Erlington qui se fraie un chemin dans un tas de joueurs. La transformation est réussie. Carabins 13 Gryphons 0.

Les Carabins frappent encore avec moins d'une minute à faire à la demie. Une passe de Cousineau à Philip Enchill dans la zone payante mène au deuxième touché du quart. Carabins 20 Gryphons 0.

Et le festival n'est pas terminé. Une interception de Frédéric Chagnon permet aux Carabins de s'approcher une fois de plus de la zone des buts des Gryphons et le troisième botté de précision de Deschamps couronne un quart exceptionnel pour l'équipe montréalaise. Carabins 23 Gryphons 0.

En deuxième demie, les Gryphons montrent un peu d'entrain en attaque. Pas de touché, mais un premier botté de précision de Daniel Ferraro d'une distance de 30 verges afin de s'inscrire au tableau. Carabins 23 Gryphons 3.

Les Carabins répliquent avec un touché de sûreté et les Gryphons ajoutent un autre botté de précision. On joue du football stratégique au troisième quart.Carabins 25 Gryphons 6.

Les Carabins concèdent un touché de sûreté au quatrième quart. Carabins 25 Gryphons 8.

Zachary Alexis réussit une interception aux dépens du quart des Gryphons, mais une pénalité pour rudesse repousse les Carabins à leur ligne d'une verge.

Incapables de sortir du fond de leur zone, les Carabins concèdent un touché de sûreté trois jeux plus tard, plutôt que de tenter un botté de dégagement dans leur zone des buts. Il reste 5:02 au cadran. Carabins 25 Gryphons 10.

Autre interception des Carabins, cette fois de Junior Luke, quand il capte une mauvaise passe de James Roberts. Avec 3:50 à disputer, ça sent la fin pour les Gryphons.

Alvarez défait Cotto par décision unanime

http://www.985sports.ca/combats/nouvelles/

Publié par Associated Press le dimanche 22 novembre 2015 à 01h21. Modifié par 98,5 fm à 07h39.
Alvarez défait Cotto par décision unanime
Miguel Cotto, à droite, de Puerto Rico, est frappé solidement par Canelo Alvarez, du Mexique, lors du combat à Las Vegas, samedi./AP Photo/John Locher
LAS VEGAS - Canelo Alvarez a porté les coups les plus puissants, samedi, pour remporter la ceinture vacante WBC des poids moyens face à Miguel Cotto.
Alvarez a pris les commandes dès le début du combat, remportant les rounds avec des bons coups droits et des uppercuts.

Cotto a connu de bons moments, mais Alvarez était clairement plus dominant alors que les spectateurs étaient sur le bout de leur siège pendant que les deux combattants s'échangeaient de nombreux coups dans les derniers rounds.

Alvarez a décroché le titre WBC des poids moyens que Cotto avait perdu, il y a quelques jours, pour avoir refusé d'assumer les frais de sanction relatifs à ce combat.

Cette victoire pourrait mettre la table pour un combat face à Gennady Golovkin - tombeur de David Lemieux - qui détient les titres WBA, WBC et IBF des poids moyens.

Les juges ont remis des cartes de 117-111, 119-109 et 118-110.