mercredi, septembre 23, 2015

Angelique Kerber défait Daria Gavrilova pour la 4e fois en 2015 et accède au 2e tour à Tokyo

http://www.rds.ca/tennis/

Angelique Kerber
Angelique Kerber (Source d'image: Getty )

TOKYO - L'Allemande Angelique Kerber s'est qualifiée pour la deuxième ronde de l'Omnium du Japon à la suite de sa victoire de 6-2, 6-2 aux dépens de la Russe Daria Gavrilova.
Kerber, cinquième tête de série, a converti seulement la deuxième de ses six balles de bris contre Gavrilova pour conclure le match en seulement un peu plus d'une heure. C'était sa quatrième victoire contre la Russe cette année.
Kerber affrontera au tour suivant l'Américaine Madison Brengle, qui a vaincu Zarina Diyas en deux sets identiques de 6-2.
Dans d'autres rencontres de première ronde, l'Espagnole Carla Suarez Navarro, no 6, a eu raison de Kateryna Bondarenko 7-6 (3), 6-2, l'Australienne Samantha Stosur a défait Alison Riske 4-6, 6-1, 6-3, et la Croate Ana Konjuh a vaincu Kristina Mladenovic 6-0, 3-6, 6-3.
La favorite Caroline Wozniacki, qui a bénéficié d'un laissez-passer en première ronde, entreprendra le tournoi contre Konjuh.

Partie remise pour Amélie Kretz

http://www.rds.ca/amateurs/

Amélie Kretz
Amélie Kretz (Source d'image: Getty )

La grande finale des Séries mondiales de triathlon était la dernière chance d’Amélie Kretz de se qualifier cette saison pour les Jeux olympiques de Rio. Pour ce faire, elle devait faire partie du top-8 de la course de la catégorie élite féminine présentée à Chicago, vendredi.
Malheureusement, celle qui effectuait un retour à la compétition depuis sa fracture de stress au fémur droit survenue au mois de juin dernier devra encore être patiente. Elle était en bonne posture après le vélo, mais comme elle l’avait anticipé, la course à pied lui a posé problème.
« Je n’avais qu’une seule vitesse aujourd’hui et c’était lent ! », a-t-elle indiqué sur les réseaux sociaux.
« Ç’a probablement été la course la plus dure de ma vie mentalement. J’avais de l’énergie dans les jambes, mais je n’arrivais pas à bien respirer en raison de crampes abdominales », a ajouté Kretz.
L’athlète de 22 ans faisait partie du groupe de 30 meneuses après les 1500 mètres de natation et les 39,15 kilomètres de vélo. Elle a commencé à descendre dans le classement dès le premier tour des 10 kilomètres de course. La Blainvilloise a finalement été la 54e à franchir l’arrivée, après 2 h 04 min 19 s d’efforts. Elle a du même coup été la seule représentante de l’unifolié à terminer la course.
Sarah-Anne Brault, de Lévis, et Kirsten Sweetland, de la Colombie-Britannique, se sont toutes deux arrêtées après la natation.
La Grande finale des Séries mondiales a été remportée par l’Américaine Gwen Jorgenson en 1 h 55 min 36 s. Deux représentantes de la Grande-Bretagne ont complété le podium. Non Stanford (1 h 56 min 05 s) s’est glissée au deuxième rang, devant sa compatriote Vicky Holland (1 h 56 min 20 s).
Emy Legaulta pour sa part participé à la course qui a eu lieu juste après celle de la catégorie élite, disputée dans le cadre des Championnats du monde juniors. Elle s’est classée 30e avec un temps de 1 h 02 min 35 s au terme des 750 m de natation, 18,32 kilomètres de vélo et 5 kilomètres de course à pied.
L’Allemande Laura Lindemann (57 min 28 s) a été la plus rapide, suivie de l’Américaine Taylor Knibb (58 min 14 s) et la Norvégienne Lotte Miller (58 min 39 s).
La Canadienne Emily Wagner a décroché la septième place à sa première présence aux Championnats du monde junior. Elle a ainsi été la meilleure porte-couleurs de l’unifolié.