jeudi, septembre 10, 2015

Les demi-finales féminines remises à vendredi

http://www.rds.ca/tennis/

Serena Williams
Serena Williams (Source d'image: PC )

Les demi-finales dames des Internationaux des États-Unis programmées initialement jeudi dans la soirée à New York, ont été reportées à vendredi à cause de la pluie, ont annoncé les organisateurs.
« Les prévisions météo font actuellement état de pluie pour toute la soirée de jeudi. En conséquence, les demi-finales sont reportées à vendredi », a annoncé la Fédération américaine dans un communiqué.
« Les demi-finales dames débuteront à 11 h », poursuit le texte.
« Le créneau de début des demi-finales messieurs a été avancé et se situe désormais entre 15 h », ont précisé les organisateurs.
Après de fortes chaleurs jusque là, la météo s'est dégradée mercredi sur Flushing Meadows avec déjà quelques précipitations.
Depuis le début de la journée de jeudi, des averses plus ou moins importantes se succèdent sur New York.
La no 1 mondiale Serena Williams, en quête du premier Grand Chelem de l'histoire du tennis féminin depuis 1988, doit donc patienter avant d'affronter l'Italienne Roberta Vinci pour une place en finale.
La seconde demi-finale opposera la Roumaine Simona Halep à l'Italienne Flavia Pennetta.
Dans le tableau masculin, le dernier carré oppose d'un côté les Suisses Roger Federer et Stan Wawrinka et de l'autre le no 1 mondial Novak Djokovic au tenant du titre Marin Cilic.
Le US Open 2015 sera la dernière édition perturbée par la météo, puisque le Stade Arthur Ashe sera équipé à partir de l'édition 2016 d'un toit rétractable.
La structure métallique qui supportera ce toit a déjà été assemblée sur le stade.

Serena Williams à deux marches de l'histoire

http://www.rds.ca/tennis/

Serena Williams
Serena Williams (Source d'image: PC )

NEW YORK, États-Unis - Avec sa victoire contre sa soeur ainée Venus en quarts de finale mardi, Serena Williams a peut-être balayé le dernier obstacle de taille qui la sépare lors des Internationaux des États-Unis d'un exploit retentissant, le Grand Chelem.
La no 1 mondiale n'est plus qu'à deux matches de l'histoire!
Si elle bat l'Italienne Roberta Vinci dans la soirée de jeudi à New York en demi-finale, puis remporte la finale samedi, elle deviendra seulement la quatrième joueuse de l'histoire, la première depuis l'Allemande Steffi Graf en 1988, à détenir les quatre trophées les plus importants du tennis la même année.
Elle égalera aussi l'Allemande pour le nombre de titres du Grand Chelem (22) et n'aura plus que l'Australienne Margaret Court au-dessus d'elle (24).
Même si elle affirme se méfier de Vinci - « Elle n'est pas là par hasard » -, Williams est la grande favorite de sa demi-finale qu'elle aborde sur une impressionnante série de 26 victoires consécutives en Grand Chelem et, plus fort encore, de 33 succès d'affilée à Flushing Meadows.
Sa dernière défaite dans son tournoi majeur préféré remonte à la finale de l'édition 2011...
En quatre matches contre Vinci, elle l'a toujours battue, sans perdre un set.
L'Italienne disputera, elle, sa première demi-finale d'un Grand Chelem quand « SW » est abonnée au dernier carré en Grand Chelem, puisqu'elle disputera sa 28e demi-finale!
« Rien à perdre »
« Je n'ai absolument rien à perdre, je n'ai jamais songé pouvoir atteindre le dernier carré de l'US Open », a admis l'Italienne, 43e mondiale à 32 ans.
Son palmarès face aux autres joueuses encore en lice plaide tout autant en faveur de la cadette des soeurs Williams: la no 2 mondiale, la Roumaine Simona Halep, ne l'a ainsi battue qu'une fois en sept tentatives, tandis que l'Italienne Flavia Pennetta affiche un zéro pointé en sept matches.
L'implacable machine à gagner semble bien et définitivement lancée.
Après les hésitations des premiers tours, traditionnellement et paradoxalement plus dangereux pour elle, l'Américaine, âgée de 33 ans, semble avoir trouvé les bons réglages à Flushing Meadows.
« Elle a livré son meilleur match contre l'adversaire qui lui a posé le plus de problèmes », a noté son entraîneur, le Français Patrick Mouratoglou.
« Venus est la meilleure joueuse que j'ai jamais affrontée », a-t-elle renchéri après son seizième succès en 27 confrontations face à son aînée.
Alors que les éloges des anciennes gloires (« Un phénomène du tennis qu'on voit tous les cent ans » pour Chris Evert, « la meilleure joueuse de l'histoire » pour John McEnroe) pleuvent de toute part, Williams reste étrangement réservée face à l'enthousiasme que suscite ce fameux Grand Chelem.
« Que je le réussisse ou pas, ce n'est pas ça qui va changer ma carrière », martèle-t-elle depuis plusieurs semaines.

Simona Halep et Flavia Pennetta dans le carré d'as

http://www.rds.ca/tennis/

Halep dans le carré d'as


NEW YORK - La deuxième tête de série Simona Halep a vaincu Victoria Azarenka en trois manches afin d'atteindre les demi-finales des Internationaux des États-Unis pour une première fois en carrière.
Halep a gagné 6-3, 4-6, 6-4, mercredi, dans un duel qui a été interrompu tôt en troisième manche pendant 1 heure et 25 minutes en raison de la pluie.
« C'était un match très physique, j'étais vraiment en difficulté après le deuxième set, mais l'interruption à cause de la pluie m'a fait du bien, je dois remercier Dieu pour son aide », a insisté Halep.
La Roumaine de 23 ans a réussi 40 coups gagnants contre 19 fautes directes, tandis qu'Azarenka a réussi 38 coups gagnants mais 42 fautes directes. Azarenka a été la plus opportuniste dans les moments importants pendant la majorité du match, profitant de chacune des cinq balles de bris qu'elle a obtenues. Halep a plutôt été 6-en-19 en situation de bris.
Halep a toutefois obtenu le bris décisif en troisième manche même si elle avait beaucoup moins d'expérience que son adversaire dans les grands rendez-vous. Azarenka compte deux titres des Internationaux d'Australie à son palmarès et s'est inclinée en finale à New York contre Serena Williams en 2012 et 2013.
De son côté, Halep a été finaliste à Roland-Garros en 2014 et elle participera seulement à sa troisième demi-finale en carrière en Grand Chelem. Elle retrouvera alors dans son chemin l'Italienne et 26e tête de série Flavia Pennetta.
Pennetta a effacé un déficit d'un set et d'un bris de service pour accéder aux demi-finales des Internationaux de tennis des États-Unis pour un deuxième fois en trois ans.
L'Italienne a battu la cinquième tête de série Petra Kvitova 4-6, 6-4, 6-2. Kvitova, qui a été ennuyée par une mononucléose et qui n'a pas beaucoup pratiqué cet été, avait de la difficulté à suivre le rythme vers la fin du duel de deux heures et 23 minutes.
« Dès le début du match, je sentais que je n'étais pas à 100 pour cent aujourd'hui », a indiqué Kvitova.
Pennetta, qui est âgée de 33 ans, a accédé à son premier carré d'as dans un tournoi majeur à Flushing Meadows il y a deux ans. Encore aujourd'hui, c'est le seul tournoi du Grand Chelem où elle a atteint les demi-finales.
Kvitova, double championne de Wimbledon, n'a jamais paru à l'aise à New York; c'était la première fois qu'elle franchissait le quatrième tour. Elle menait 3-1 au deuxième set, mais n'a pu sceller l'issue de la rencontre en commettant un total de 60 fautes directes.
« J'étais vraiment en difficulté en deuxième manche, a noté Pennetta. Mais j'ai trouvé le moyen de continuer à me battre. C'est incroyable. »
Avec la victoire de la 26e tête de série, trois des quatre dames dans le carré d'as sont âgées de plus de 30 ans.
Serena Williams et l'Italienne Roberta Vinci ont remporté leur quart de finale mardi. C'est la première fois de l'ère moderne que deux Italiennes accèdent aux demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem.