vendredi, septembre 04, 2015

«Une victoire, c'est une victoire, même si c'est en double» - Eugenie Bouchard

http://www.985sports.ca/tennis/

Publié par La Presse Canadienne le jeudi 03 septembre 2015 à 17h09. Modifié par Danielle Arsenault à 22h53.
«Une victoire, c'est une victoire, même si c'est en double» - Eugenie Bouchard
Eugenie Bouchard/AP
NEW YORK - Eugenie Bouchard a poursuivi sa bonne séquence, jeudi aux Internationaux des États-Unis, alors qu'elle a atteint le deuxième tour du tableau de double féminin.
Évoluant en compagnie de la Russe Elena Vesnina, classée quatrième à l'échelle de la WTA en double, Bouchard et elle ont vaincu l'Américaine Madison Brengle et l'Allemande Tatjana Maria 7-5, 6-2. Elles ont eu besoin de seulement 73 minutes pour venir à bout de leurs adversaires.

«Une victoire, c'est une victoire, même si c'est en double, a dit Bouchard en point de presse après sa victoire. Je voulais pratiquer en situation de match. En double, on peut pratiquer plein de choses qu'on peut utiliser sur le terrain de simple.»

Bouchard a indiqué qu'elle voulait notamment s'exercer au filet.

«Ça me donne un peu de confiance au filet. J'essayais d'aller chercher les volées. Ce que j'ai surtout aimé, c'est ma partenaire, elle est très bonne en double. C'est très amusant de jouer avec (elle). Elle est drôle, on se faisait des blagues même si je voulais gagner chaque point.»

Vesnina a gagné le double féminin aux Internationaux des États-Unis l'an dernier, en compagnie de sa compatriote Ekaterina Makarova.
Au prochain tour, Bouchard et Vesnina affronteront la paire américaine composée de Rachel Kops-Jones et Abigail Spears, les sixièmes têtes de série du tournoi. Kops-Jones et Spears ont vaincu la Canadienne Erin Routliffe et l'Américaine Maya Jansen 6-2, 6-1.

Au sujet de sa prochaine adversaire
En simple, Bouchard aura comme prochaine rivale la Slovaque Dominika Cibulkova, vendredi au troisième tour.
«Elle a fait une finale de Grand Chelem et il y a une raison pour ça. C'est une très bonne joueuse. Elle va se battre tout le temps, à chaque point. Ça arrive à tout le monde d'avoir des baisses de niveau, mais je sais qu'elle va être une adversaire très difficile», a reconnu Bouchard.
La joueuse de Westmount amorcera aussi son parcours en double mixte vendredi, elle qui fait équipe avec l'Australien Nick Kyrgios.

Du côté du simple, jeudi, Petra Kvitova s'est facilement débarrassée d'une deuxième adversaire à l'extérieur du top-100 mondial d'affilée.

La Tchèque et cinquième tête de série a eu le meilleur 6-3, 6-4 en 70 minutes contre l'Américaine Nicole Gibbs lors d'un match de deuxième tour. Kvitova n'a jamais concédé de balle de bris à son adversaire.

Classée 117e au monde, Gibbs avait atteint le troisième tour des Internationaux des États-Unis l'an dernier.

Kvitova avait aussi été expéditive contre Laura Siegemund, 126e raquette mondiale, lors du premier tour.

Une surprise de taille est survenue sur le court 17, quand la Britannique Johanna Konta a montré la sortie à la neuvième tête de série Garbine Muguruza, 7-6 (4), 6-7 (4), 6-2.

L'Espagnole de 21 ans avait épaté à Wimbledon en juillet en atteignant la finale avant de s'incliner devant Serena Williams. Flushing Meadows ne lui a pas autant souri, car elle a baissé pavillon devant la 97e joueuse au monde.

Konta a été des plus solides au service, inscrivant 10 as et gagnant 74 pour cent des points disputés sur sa première balle. À l'opposé, Muguruza a commis pas moins de 13 doubles fautes.

Konta a de plus excellé au filet, avec 12 montées réussies sur 13. Sa prochaine rivale sera l'Allemande Andrea Petkovic, qui a battu Vesnina 6-3, 7-6 (4).

La Bélarusse Victoria Azarenka est passée en troisième ronde, s'imposant 7-5 et 6-4 contre la Belge Yanina Wickmayer.

L'athlète de 26 ans a prévalu en une heure et 45 minutes, grâce notamment à cinq bris. Azarenka a été la reine de deux tournois majeurs, soit Melbourne deux ans de suite, en 2012 et 2013.

La 20e tête d'affiche, a atteint le troisième tour du tournoi new-yorkais pour la cinquième année de suite. Angelique Kerber y sera son prochain obstacle, ayant eu raison de l'Italienne Karin Knapp, 7-5 et 6-2.

L'Allemande Kerber, 11e tête de série, a déjà quatre titres à son palmarès en 2015: Charleston, Stuttgart, Birmingham et Stanford.

La Roumaine Simona Halep, deuxième tête de série, a gagné 6-3, 6-4 face à l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko.

L'Australienne Samantha Stosur, 22e tête de série, a été expéditive contre la Russe Evgeniya Rodina, l'emportant 6-1 et 6-1, tandis que l'Italienne Sara Errani, 16e au tableau, a défait la Lettone Jelena Ostapenko, 0-6, 6-4, 6-3.

L'Allemande Sabine Lisicki a également poursuivi son aventure en défaisant l'Italienne Camila Giorgi 6-4, 6-0.