samedi, août 08, 2015

Un tableau parsemé d'embûches pour Eugenie Bouchard

http://ici.radio-canada.ca/sports/tennis/

Eugenie Bouchard
Mise à jour le vendredi 7 août 2015 à 18 h 27 HAE

Les différents tableaux en vue de la Coupe Rogers de Montréal et de Toronto sont désormais connus. Les organisateurs ont procédé aux tirages au sort des volets masculin et féminin, vendredi.
Eugenie Bouchard, qui a mis un terme à son partenariat avec l'entraîneur Sam Sumyk, jeudi, et qui s'est ensuite associée sur une base temporaire avec Marko Dragic, n'aura pas la tâche facile devant son public.
La Westmountoise entamera la compétition canadienne contre la jeune sensation Belinda Bencic, mardi prochain. La Suisse de 18 ans occupe le 22e rang mondial.
Les deux femmes se sont retrouvées l'une devant l'autre à une occasion sur le circuit de la WTA. En retard 4-6 et 0-3 au tournoi sur gazon d'Eastbourne, il y a deux mois, Bouchard avait été contrainte d'abandonner en raison d'une blessure aux abdominaux.
La gagnante de cette confrontation devra en découdre avec l'ancienne numéro un mondiale Caroline Wozniacki (5e).
À l'issue du tirage au sort, Bouchard s'est entretenue avec les médias au sujet de son changement d'instructeur.
La Québécoise n'a cependant pas voulu dévoiler la raison qui a motivé cette décision. Elle a précisé qu'elle allait travailler avec Dragic, un ancien joueur serbe âgé de 31 ans, durant la Coupe Rogers, mais n'a pas fourni de détails quant à un remplacement à long terme.
« Je sens que je n'ai pas été moi-même récemment et c'est quelque chose sur laquelle je travaille très fort lors des entraînements, a déclaré Bouchard.
« Je cherche quelqu'un qui peut m'aider à améliorer toutes les facettes de mon jeu. C'est très important d'être en mesure de travailler sur les côtés techniques, tactiques, mentaux et physiques. »
Victorieuse qu'à quatre maigres reprises au cours de son association avec Sumyk, Bouchard est d'avis que le vent tournera prochainement.
« J'ai la foi et je sais que mes habiletés sont toujours là et que rien ne peut disparaître. Je travaille fort pour retrouver le chemin de la victoire », a-t-elle expliqué.
Abanda, Dabrowski et Zhao auront aussi fort à faire
À l'instar de Bouchard, ses compatriotes Françoise Abanda (324e) et Gabriela Dabrowski (230e) n'ont également pas obtenu un tirage favorable.
La première se mesurera à l'Allemande Andrea Petkovic (17e), en lever de rideau, tandis que la seconde croisera la raquette avec l'Italienne Flavia Pennetta (26e).
S'il advient que Dabrowski prenne la mesure de Pennetta, un défi colossal qui a pour nom Serena Williams (1re) se dresserait devant l'Ottavienne de 23 ans. Il est aussi possible que la triple championne de l'événement canadien rencontre Abanda ou Petkovic au troisième tour.
Si aucune surprise ne se produit au cours des trois premiers tours, et donc que les huit premières têtes de série remportent leurs deux matchs, les quarts de finale donneront lieu à des duels opposant Williams à Lucie Safarova (8e), Wozniacki à Ana Ivanovic (6e), Simona Halep (3e) à Agnieszka Radwanska (7e) et Garbine Muguruza (9e) à Petra Kvitova (4e).
L'Ontarienne Carol Zhao (371e), pour sa part, affrontera l'Américaine Madison Brengle (44e).
Six autres représentantes de l'unifolié, soit Bianca Andreescu, Heidi El Tabakh, Sharon Fichman, Natasha Irani, Charlotte Robillard-Millette et Katherine Sebov, lutteront pour décrocher l'une des 12 places réservées aux qualifiées.
Une pluie d'as
Du côté des hommes, Milos Raonic (10e), qui bénéficie d'un laissez-passer au tour initial, aura ensuite rendez-vous avec un excellent serveur. Le meilleur Canadien en lice aura dans ses pattes le vainqueur du duel qui met aux prises le Polonais Jerzy Janowicz (48e) au Croate Ivo Karlovic (23e).
« Je pense que c'est un bon tirage pour Raonic, a souligné le directeur de la Coupe Rogers de Montréal, Eugène Lapierre. Milos sait quoi faire contre un joueur de son gabarit. Je pense que son jeu est beaucoup plus complet, mais on verra, car c'est sur le terrain que ça se joue. »
Raonic pourrait par la suite affronter, si la tendance est respectée, Richard Gasquet (13e) au troisième tour et Stan Wawrinka (4e) en quarts de finale.
Le Serbe Novak Djokovic (1er) figure également dans la moitié de tableau de Raonic.
Vasek Pospisil (49e), lui, ne connaît pas encore l'identité de son premier rival. Le Britanno-Colombien bataillera d'emblée avec un joueur issu des qualifications.
Pospisil pourrait renouer avec le géant américain John Isner (18e), qui l'a éliminé tard dans la nuit de jeudi à vendredi au tournoi de Washington, au deuxième tour.
Filip Peliwo (526e), de Vancouver, se retrouvera devant l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky (59e), célèbre tombeur de Roger Federer au deuxième tour de Wimbledon, en 2013. Le gagnant rencontrera le nonuple vainqueur des Internationaux de France, Rafael Nadal (9e).
Frank Dancevic (215e) et Philip Bester (203e), les deux autres Canadiens en lice dans la métropole québécoise, joueront respectivement contre l'Espagnol Pablo Andujar (47e) et face au Luxembourgeois Gilles Muller (46e).
Il est possible que l'on retrouve les confrontations suivantes en quarts de finale : Djokovic contre Tomas Berdych (6e), Wawrinka contre Raonic, Nadal contre Kei Nishikori (5e) et Marin Cilic (8e) contre Andy Murray (3e).
À noter que les huit premières têtes de série ont obtenu un laissez-passer.