mercredi, juillet 22, 2015

«Les doutes se sont dissipés» - Pascal

http://www.985sports.ca/combats/

Publié par 98,5 Sports pour 98,5fm Sports le mardi 21 juillet 2015 à 16h35. Modifié à 16h57.
«Les doutes se sont dissipés» - Pascal
Jean Pascal/PC/Ryan Remiorez
(98,5 Sports) - Jean Pascal fait un retour sur le ring, samedi, à Las Vegas, face au Cubain Yuneski Gonzalez, quatre mois après une défaite sans appel par arrêt de l'arbitre au huitième round contre le Russe Sergey Kovalev.
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le mardi 21 juillet 2015 dans Les amateurs de sports avec Michel Langevin
Pour le boxeur québécois, le travail acharné des dernières semaines s’est avéré le meilleur remède pour dissiper les doutes avant ce retour entre les câbles.
« Je pense à vous. Je pense au Québec, car je sais que le Québec est derrière moi et veut que je me relève », a déclaré Pascal, en provenance de Las Vegas, à l’animateur Michel Langevin aux Amateurs de sports.
« J’ai vraiment travaillé très fort pendant six semaines. Les doutes se sont dissipés dans ma tête et je suis fin prêt pour mon combat de samedi soir. Je vais démontrer aux gens que je fais encore partie de l’élite mondiale. »
Faisant preuve d’une belle humilité, Pascal a admis que sa première séance d’entraînement avec un partenaire sur un ring après le revers contre Kovalev au Centre Bell n’a pas été une affaire de routine.
« Pour être franc avec vous, quand j’ai fait ma première séance de «sparing»… Lors des premiers coups, j’ai eu des petits flashs de mon combat contre Kovalev. Après la séance, je me suis posé beaucoup de questions. J’avais le moral dans les talons. Mais maintenant, tous les doutes sont dissipés. Je suis fin prêt physiquement et psychologiquement pour le combat du 25 juillet. »
Avec une excellente fiche de 34 victoires (17 K-.O.), trois défaites et une décision partagée, Pascal n’est certes pas un assidu dans le coin des perdants. Mais tous les observateurs admettent qu’en dépit d’un courage indiscutable, Pascal a été frappé par Kovalev comme personne ne l’avait jamais frappé.
Lucian Bute ne s’est jamais remis du K.-O. subi contre Carl Froch. On peut se demander quelle sera la réaction de Pascal quand il sera entre les câbles face à au Cubain Yunieski Gonzalez, juste avant le combat principal entre Kovalev et Nadjib Mohammedi.
« C’est sûr que ce n’est pas facile de perdre de la façon que Lucian a perdu, ou même de la façon que j’ai perdu, mais c’est une question vraiment mentale. Ça se passe entre les deux oreilles avec mon équipe. J’ai fait le travail nécessaire pour revenir en force.
« Le doute, c’est le pire ennemi du boxeur. Si tu doutes, tu peux perdre la fraction de seconde qu’il faut pour mettre notre adversaire K.-O. et, dès fois, c’est là qu’on va se faire passer le K.-O.. C’est important, quand on monte sur le ring que tous les doutes soient dissipés. »

Eugenie Bouchard s'incline à Miami

http://www.lapresse.ca/sports/tennis/ Publié le 22 mars 2017 à 19h28   |  Mis à jour à 19h28 Eugenie Bouchard et Ashleigh Barty se ser...