La Kazakhe Zarina Diyas, 32e mondiale à 21 ans, a marqué les esprits mercredi au tournoi de Stuttgart en infligeant un double 6-0 à l'Allemande Sabine Lisicki (19e) au premier tour, marqué aussi par l'élimination d'Agnieszka Radwanska, no 9 mondiale.
Diyas, finaliste à Osaka en 2014, l'année où elle avait éclose avec deux quarts de finale et surtout un 8e de finale à Wimbledon ainsi que deux 16e aux Internationaux d'Australie et des États-Unis, a laminé Lisicki en à peine 63 minutes grâce notamment à une première balle de service très performante (72 % contre 58 %).
Vivant et s'entraînant à Canton, en Chine, Diyas affrontera au prochain tour l'Italienne Sara Errani, victorieuse de Radwanska 7-6 (8), 6-4, privant le tournoi de sa deuxième tête d'affiche 24 heures après la défaite de la Serbe Ana Ivanovic.
« Je pense que j'ai très bien joué aujourd'hui. C'était un match dur, avec de longs échanges et de très beaux points », a commenté Errani, 15e mondiale, qui avait beaucoup souffert en Coupe Fed face aux États-Unis et Serena Williams (victoire italienne 3-2).
« Un premier tour contre Errani n'est pas de tout repos. J'ai eu ma chance mais n'ai pas pu concrétiser mes occasions », a reconnu Radwanska.
En fin de soirée, la Roumaine Simona Halep, no 3 mondiale, a dû s'employer pour écarter de sa route l'Espagnole Garbine Muguruza (20e) 3-6, 6-1, 6-3.