Bousculée et ennuyée par une blessure, la Québécoise Eugenie Bouchard s’est finalement inclinée en trois manches de 7-6(5), 5-7 et 4-6 devant Lesia Tsurenko au quatrième tour du tournoi d’Indian Wells, mardi.
La 85e joueuse mondiale ajoute ainsi une autre victime à sa feuille de route, elle qui avait causé une grande surprise lundi en éliminant la Française Alizé Cornet, classée 20e, en trois manches.
Tsurenko a maintenant rendez-vous avec la Serbe Jelena Jankovic (no 21), qui a eu raison de la Suisse Belinda Bencic.
Brisée d’entrée de jeu au premier set, la Québécoise s’est immédiatement rachetée en répliquant à son adversaire de la même façon. L’Ukrainienne est cependant revenue à la charge avec un autre bris de service par la suite, poussant ainsi Bouchard jusqu’au bris d’égalité, finalement remportée par cette dernière.
Les ennuis de Bouchard ne se sont toutefois pas limités à la première manche. Tirant d’abord de l’arrière 3-1, elle a dans un premier temps brisé Tsurenko avant de réclamer un temps d’arrêt médical, retraiter momentanément au vestiaire et recevoir des traitements pour un étirement des muscles abdominaux.
De retour sur le court après quelques minutes, Bouchard a aussitôt créé l’égalité 3-3 avant de se voir offrir la chance de servir pour le match quelques jeux plus tard. La septième raquette mondiale a toutefois échoué, encaissant alors un quatrième bris.
Tsurenko a ensuite sauté sur l’occasion pour échapper à un autre bris d’égalité et enlever le deuxième set alors que Bouchard était au service.
Bouchard a semblé se ressaisir dès le début de la manche décisive, se forgeant même une avance de 4-1. Mais visiblement encore incommodée par sa blessure, elle n’a pu empêcher Tsurenko de remporter les six jeux suivants et d'arracher la victoire.
Brisée à neuf reprises, la Québécoise a conclu la rencontre avec 74 fautes directes contre seulement 25 coups gagnants.