mercredi, mars 04, 2015

«Étonné de voir un aussi gros public» -Laurent Ciman

http://www.985sports.ca/soccer/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le mercredi 04 mars 2015 à 07h03. Modifié par Charles Payette à 07h14.
«Étonné de voir un aussi gros public» -Laurent Ciman
Frank Klopas, Laurent Ciman et Adam Braz/98,5 Sports
MONTRÉAL - L'Impact le répétait depuis quelques semaines, il voulait marquer l'histoire. Le onze montréalais jouait gros, hier soir, et il n'a pas raté son rendez-vous, redevenant un joueur important du sport à Montréal.
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le mardi 03 mars 2015 dans Bonsoir les sportifs avec Ron Fournier
La recrue Cameron Porter a marqué à la toute fin des arrêts de jeu en deuxième demie et ce fut suffisant pour permettre à l'Impact de gagner la série aller-retour contre le Pachuca et accéder aux demi-finales de la Ligue des Champions de la CONCACAF, grâce à un verdict nul de 1-1, mardi soir au Stade olympique.
Dix minutes plus tôt, le nouveau-venu Laurent Ciman aurait toutefois pu devenir le bouc-émissaire en faisant chuter German Cano dans la surface de réparation. L'arbitre a appelé la faute et concédé le penalty à la formation mexicaine. Cano s'est présenté devant Evan Bush et même si le gardien de l'Impact a plongé du bon côté, le tir a abouti dans l'objectif.
«C'est de la merde» -Soumare à propos de l'arbitrage
Ciman a finalement été sauvé par Porter et tout le monde chez l'Impact s'est porté à sa défense après la partie.
«L'arbitre ne devrait jamais être un protagoniste dans un match, c'est pour ça que c'était frustrant, a déclaré l'entraîneur de l'Impact, Frank Klopas. C'était un très bon match et les joueurs devraient décider du résultat.»
Bakary Soumare, le partenaire de Ciman en défensive centrale, a été encore plus direct: «C'est de la merde. Je n'ai pas vu la reprise, mais je n'ai pas trop envie d'en parler. Vous savez, à chaque fois que l'on joue contre une formation mexicaine ou étrangère en CONCACAF, on a l'impression qu'il y a beaucoup de décisions difficiles. Mais c'est le football et on ne peut rien y faire avec l'arbitrage. (...) S'il arrive à dormir comme ça le soir, c'est son problème.»
Belle rentrée
Cette erreur n'a quand même pas gâché la rentrée montréalaise de Ciman. Le défenseur belge a été une des acquisitions importantes de l'Impact pendant la saison morte et il a apprécié l'accueil des partisans.
«C'est extraordinaire, a-t-il dit. J'ai été bien accueilli et étonné de voir un aussi gros public. C'est de bon augure pour la suite et si on continue à gagner, ils vont peut-être être encore plus nombreux.»
En demi-finale, l'Impact retrouvera le vainqueur de la confrontation entre le D.C. United et l'Alajuelense, une formation costaricaine. L'Alajuelense a gagné le match aller 5-2 et le match retour est prévu mercredi, à Washington.
L'horaire des demi-finales sera dévoilé plus tard.