samedi, février 28, 2015

La WBA ordonne un combat entre Andre Ward et Carl Froch

http://www.rds.ca/combat/boxe/

Andre Ward et Carl Froch
Andre Ward et Carl Froch (Source d'image: Getty )
La WBA a ordonné la tenue d’un combat de championnat du monde des poids super-moyens entre son super champion Andre Ward et le champion « régulier » Carl Froch, samedi.
Les deux parties ont 30 jours pour en venir à une entente sur les termes d’un combat qui serait présenté d’ici 120 jours. Si jamais il n’y avait d’entente, il y aura alors appel d’offres.
Ward (27-0, 14 K.-O.) est champion depuis qu’il a battu Mikkel Kessler par décision technique au premier tour du Super Sixen novembre 2011. L’Américain a ensuite défendu son titre six fois - dont une contre Froch pour devenir champion unifié WBA et WBC en finale du Super Six en décembre 2011. Il a effectué sa plus récente défense face à Edwin Rodriguez en novembre 2013.
Depuis, le médaillé d’or aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004 a été contraint à l’inactivité en raison d’une dispute contractuelle avec son promoteur. Il a récemment signé une entente avec Roc Nation Sports - dirigée par Shawn « Jay-Z » Carter - afin de remettre sa carrière sur les rails.
À la suite de sa défaite devant Ward, Froch a vaincu Lucian Bute pour s’emparer de la ceinture de l’IBF. Il a éventuellement ajouté celle « régulière » de la WBA en battant Kessler en mai 2013 avant de remporter ensuite deux combats extrêmement médiatisés contre George Groves.

Eugenie Bouchard s'est retirée d'un autre tournoi

http://www.rds.ca/tennis/

Eugenie Bouchard
Eugenie Bouchard (Source d'image: Getty )
Pour la deuxième fois en l’espace de trois semaines, Eugenie Bouchard s’est retirée d’un tournoi à la dernière minute.
La Québécoise, qui a célébré son 21e anniversaire le 25 février, ne participera donc pas au tournoi de petite envergure de Monterrey au Mexique où elle devait être classée la deuxième tête de série.
Les organisateurs du tournoi n’ont pas confirmé la nouvelle, mais son nom a été retiré de la liste officielle des participants.
Il y a deux semaines, Bouchard avait décidé de ne pas participer au tournoi de Dubaï, un événement plus important que celui de Monterrey.
Une blessure à un bras avait été évoquée pour expliquer son retrait, mais on ignore si le motif est le même cette fois.
Bouchard travaille depuis peu avec un nouvel entraîneur, Sam Sumyk, qui est établi en Californie.

Dès 20 h, RDS 2 vous présente les combats préliminaires de l’UFC 184

http://www.rds.ca/combat/ufc/

Ronda Rousey
Ronda Rousey (Source d'image: Getty )
Dès 20 h, RDS 2 vous présente les combats préliminaires de l’UFC 184, mettant en vedette la championne des poids coqs, Ronda Rousey. Son adversaire, Cat Zingano tentera donc de devenir la première combattante à vaincre Rousey.
Un affrontement entre le champion des poids moyens, Chris Weidman et Vitor Belfort était préalablement prévu comme combat principal de l’événement, mais Weidman a dû se retirer en raison d’une blessure. Il s’agit de la troisième fois que ce duel est reporté.
Cat Zingano est reconnue pour sa force de frappe et elle pourrait bien être le plus grand test de la carrière de Ronda Rousey. Présentement classée première aspirante au titre, Zingano a mérité cet affrontement grâce à une victoire convaincante face à Amanda Nunes, lors de l’UFC 178.
Les deux combattantes ont des fiches parfaites et voudront certainement poursuivre sur leur séquence.
Un autre combat féminin dans la catégorie des poids coqs sera présenté en demi-finale du gala. Raquel Pennington et Holly Holm croiseront le fer pour tenter de grimper au sein de la hiérarchie de la division.
Une dernière chance?
Le perdant de l’affrontement entre Josh Koscheck et Jake Ellenberger pourrait céder bien plus que la victoire. Les deux pugilistes ont perdu leurs trois derniers combats et les dirigeants de l’UFC pourraient perdre de l’intérêt pour celui qui n’entendra pas son nom sortir de la bouche de Bruce Buffer suite au combat. Les deux combattants voudront certainement retrouver le chemin de la victoire et assurer leur survie au sein de l'UFC.
Carte principale du gala
Ronda Rousey c. Cat Zingano – Poids coqs
Raquel Pennington c. Holly Holm – Poids coqs
Jake Ellenberger c. Josh Koscheck – Poids mi-moyens
Alan Jouban c. Richard Walsh – Poids mi-moyens
Tony Ferguson c. Gleison Tibau
Combats préliminaires présentés sur RDS 2
Mark Munoz c. Roan Carneiro – Poids moyens
Roman Salazar c. Norifumi Yamamoto – Poids coqs
Dhiego Lima c. Tim Means – Poids mi-moyens
Derrick Lewis c. Ruan Potts – Poids lourds
James Krause c. Valmir Lazaro – Poids légers
Masio Fullen c. Alexander Torres – Poids plumes

Un 4e globe de cristal pour Kingsbury

http://ici.radio-canada.ca/sports/ski/

Mise à jour le samedi 28 février 2015 à 7 h 53 HNE  Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Mikaël Kingsbury
Mikaël Kingsbury  Photo :  GI/JEAN-PIERRE CLATOT
En remportant samedi l'épreuve des bosses de Tazawako, au Japon, le Québécois Mikaël Kingsbury a mis la main sur son 4e Globe de crystal de sa carrière dans le cadre de la Coupe du monde de ski acrobatique.
Pour Kingsbury, il s'agissait d'un sixième triomphe de suite cette saison et d'une 27e victoire en Coupe du monde. Il n'est plus qu'à une seule d'égaler le record de tous les temps détenu par le Français Edgar Grospiron. L'exploit pourrait survenir dimanche dans l'épreuve de duel.
Kingsbury totalise à présent 45 podiums en 59 départs en Coupe du monde. 
« C'est la deuxième fois que je gagne six épreuves de suite. Le record est de sept, mais ça ne sera pas facile. Ça tombe toujours sur du parallèle... (rires). Aujourd'hui, je n'étais pas au maximum de ma confiance. Mon entraînement d'hier (vendredi) n'avait pas été très bon. Ça n'a pas été une victoire facile, mais ça allait mieux pour moi de descente en descente. Je n'ai tout de même pas commis d'erreur de toute la journée. », a dit Kingsbury.
L'athlète de Deux-Montagnes a devancé samedi l'Américain Jeremy Cota et le Russe Alexandr Smyshlyaev. Un autre Québécois, Philippe Marquis, a pris le 7e rang.
Chez les dames, à sa 100e épreuve de Coupe du monde, la Québécoise Audrey Robichaud est montée sur la 3e marche du podium. Robichaud prenanit part à sa 100e Coupe du monde et s'est retrouvée dans le trio de tête pour une deuxième épreuve d'affilée.
« C'était une journée vraiment bizarre avec des conditions pas faciles. L'adaptation était difficile sur la neige compacte. Le temps changeait constamment passant d'ensoleillé à nuageux à enneigé », a expliqué Robichaud visiblement heureuse de son résultat.
La médaille d'or est allée à l'Américaine Hannah Kearney et l'argent à la Japonaise Junko Hoshino.
Deux autres Québécoises, Alex-Anne Gagnon et Chloé Dufour-Lapointe, ont respectivement terminé 6e et 7e places. Justine Dufour-Lapointe a fini loin derrière au 22e rang.

«Les femmes sont une des forces des AMM» - Ronda Rousey

http://www.985sports.ca/combats/

Publié par Associated Press le vendredi 27 février 2015 à 22h30. Modifié par Danielle Arsenault à 00h00.
«Les femmes sont une des forces des AMM» - Ronda Rousey
Ronda Rousey et Miesha Tate/La Presse Canadienne
LOS ANGELES - Ronda Rousey a passé une année à travailler comme serveuse dans un bar quand elle était âgée de 21 ans, faisant la fête à chaque soir et se demandant à quoi pourrait bien lui servir sa médaille de bronze obtenue en judo aux Jeux olympiques de Pékin, en 2008.
Quand elle a vu pour la première fois un combat d'arts martiaux mixtes à la télévision, ses amis l'ont avertie. Ce nouveau sport est trop violent, trop primitif et mal contrôlé.
«Ça m'a simplement convaincue de l'essayer», a dit Rousey en riant.
Six ans plus tard, Rousey est rien de moins que le visage de l'UFC, l'entreprise la plus en vue de ce sport. Elle n'a toujours pas perdu dans l'octogone et elle est la championne des poids coqs chez les femmes depuis que l'UFC a commencé à présenter des combats entre femmes, il y a deux ans.
Rousey est aussi devenue actrice et mannequin, elle est appuyée par une panoplie de commanditaires et elle est une des athlètes féminines les plus célèbres sur la planète. Elle sait aussi qu'elle n'est pas arrivée là toute seule.
De plus en plus de femmes évoluent dans le milieu des arts martiaux mixtes et suivent les pas de Rousey. Et pour une première fois ce week-end, deux femmes seront les têtes d'affiche d'un gala de l'UFC présenté sous les projecteurs de Hollywood.
«Les femmes sont rendues une des forces de ce sport, a mentionné Rousey. Elles n'ont pas besoin de quelqu'un d'autre pour faire la promotion du sport. Elles se vendent eux-mêmes auprès des amateurs et leur présence attire le regard de nouvelles personnes. Il n'y a plus que les amateurs traditionnels des arts martiaux mixtes. Quand des femmes sont en vedette, beaucoup de gens sont intéressés alors qu'ils ne le seraient pas si c'était seulement des hommes dans le gala. Nous sommes une attraction particulière.»
Rousey défendra sa ceinture contre Cat Zingano, également invaincue jusqu'ici, lors de la finale de l'UFC 184, samedi au Staples Center de Los Angeles. Rousey a déjà été la tête d'affiche d'un gala de l'UFC, mais elle était toujours appuyée par la présence de vedettes masculines. Cette fois, ce sont les femmes qui seront laprincipale raison pour laquelle les amateurs achèteront le gala à la télé à la carte.
Tout juste quatre ans après que le président de l'UFC Dana White eut insisté pour dire que son entreprise ne présenterait jamais de combats de femmes, l'UFC compte maintenant plus de 50 combattantes dans deux divisions.
Le charisme de Rousey et ses qualités de vedette ont changé l'opinion de White en 2012 et une série de combats palpitants ont projeté les femmes à l'avant-scène. Alors que Rousey n'a jamais atteint la limite lors de ses combats, la division féminine des 135 livres est reconnue pour des duels compétitifs et plein de rebondissements.
«Vous pouvez avoir un gala avec plein de combats entre hommes, mais quand les femmes arrivent, tout le monde regarde, a déclaré Zingano. Tout le monde est très excité. Je pense que l'UFC a fait un choix intelligent et nous sommes heureuses d'aller dans l'octogone pour prouver pourquoi nous sommes là.»
L'UFC 184 sera une autre occasion pour Rousey de démontrer ses qualités de judoka qui l'ont rendue presque invincible jusqu'ici. Rousey, qui peut être vue dans la plus récente édition du spécial maillots de bain du magazine Sports Illustrated, a aussi obtenu des rôles dans le nouveau film «Entourage» et dans le septième film de la série «Rapides et dangereux».
Elle espère obtenir d'autres rôles plus importants à Hollywood, tout en continuant à se battre deux fois par années du côté de l'UFC. Et elle est confiante de continuer à faire grandir les arts martiaux mixtes auprès des
femmes.
«C'est super pour nous, mais je ne peux pas me satisfaire de la position que le sport occupe présentement, a dit Rousey. Nous devons viser des sommets encore plus hauts.»