Le boxeur philippin Manny Pacquiao a déclaré lundi que son combat contre l'Américain Floyd Mayweather était « proche ».
« Le combat est proche. Les négociations sont presque terminées. Nous sommes tombés d'accord sur le fait que ce match devait avoir lieu. Nous sommes en train de régler les détails. Il (Mayweather) a dit qu'il voulait que le combat se fasse », a déclaré Pacquiao à des journalistes au parlement de Manille, où il siège en tant que député.
Pacquiao a notamment accepté les exigences de Mayweather en matière de contrôle antidopage. L'Américain souhaite qu'un test sanguin soit effectué 30 jours avant le match, et non quelques jours avant, selon les standards olympiques.
« Nous avons accepté. J'ai même suggéré une amende de cinq millions de dollars si j'étais déclaré positif », a dit le Philippin.
Lundi, Mayweather avait qualifié de « spéculations et de rumeurs » les informations selon lesquelles un contrat aurait été signé en vue d'un combat au mois de mai à Las Vegas, mais il avait ajouté qu'il espérait bien que l'affrontement aurait lieu un jour.
Mayweather, 37 ans, est invaincu en 47 combats tandis que Pacquiao, 36 ans, présente un bilan de 57 victoires, 5 défaites et 2 nuls.