jeudi, février 12, 2015

Eugenie Bouchard trébuche à son premier match

http://www.ledevoir.com/sports/

12 février 2015 16h44 |La Presse canadienne | Tennis
Eugenie Bouchard s’apprêtant à servir contre l’Allemande Mona Barthel, qui a finalemernt vaincu la joueuse québécoise.
Photo: Luc Claessen Agence France-PresseEugenie Bouchard s’apprêtant à servir contre l’Allemande Mona Barthel, qui a finalemernt vaincu la joueuse québécoise.
Anvers — La présence d’Eugenie Bouchard en Belgique aura été très brève.
 
La favorite du tournoi a été vaincu dès son premier match à Anvers, l’Allemande Mona Barthel l’emportant 4-6, 6-1 et 6-2.
 
La 42e raquette mondiale a ainsi écarté la septième, au premier tournoi de l’athlète de Westmount sous la gouverne de son nouvel entraîneur, Sam Sumyk.
 
La Canadienne a récolté trois bris en première manche, mais c’est l’Allemande qui a dominé par la suite, aidée entre autres par neuf doubles faute de sa rivale.
 
Barthel a signé trois bris consécutifs dans le set ultime et lors des deux dernières manches, Bouchard n’a conservé son service que deux fois.
 
Barthel a prévalu quand son coup droit en parallèle a été renvoyé hors limite par Bouchard, après une heure et 38 minutes de jeu.
 
Lors de la première confrontation entre les deux joueuses, à Wuhan en Chine, en septembre dernier, Bouchard avait prévalu 4-6, 6-3 et 6-4.
 
Bouchard s’était décommandée des rencontres de Fed Cup face aux Tchèques à Québec, le week-end dernier, voulant se concentrer sur sa préparation pour le tournoi belge. La République tchèque a gagné les quatre matches pour passer en demi-finales de la compétition.

TENNIS Bouchard reprend l’action avec son nouvel entraîneur

http://www.ledevoir.com/sports/

12 février 2015 |Associated Press | Tennis
Eugenie Bouchard
Photo: Paul Crock Agence France-Presse
Eugenie Bouchard
Anvers — Après une absence des courts qui aura duré près de deux semaines, la Montréalaise Eugenie Bouchard disputera jeudi son premier match à titre de favorite du tournoi d’Anvers, en Belgique, alors qu’elle se mesurera à l’Allemande Mona Barthel.

Du coup, il s’agira d’une première sortie pour Bouchard, 7e au classement WTA, sous la supervision de son nouvel entraîneur, Sam Sumyk, qu’elle a embauché après les Internationaux d’Australie, où elle a subi l’élimination aux mains de Maria Sharapova en quarts de finale.

En conférence de presse mardi à Anvers, Bouchard a été interrogée sur sa décision d’embaucher Sumyk. « Je viens de commencer à travailler avec Sam, a-t-elle répondu. Je me suis entraînée un peu avec lui à Montréal la semaine dernière et nous sommes maintenant ici pour notre premier tournoi ensemble. Je le respecte beaucoup en tant qu’entraîneur car il a fait de grandes choses. Il n’y a rien de garanti, mais j’espère qu’il m’aidera à m’améliorer et à atteindre mes objectifs. »

Une nouvelle voix

Sumyk n’est pas né de la dernière pluie et sa réputation est très enviable puisqu’il a déjà mené la Bélarusse Victoria Azarenka à deux titres aux Internationaux d’Australie et au 1er rang du classement mondial.

« Lorsque je cherchais un entraîneur, je voulais quelqu’un qui avait joué ou qui avait dirigé une joueuse qui est devenue no 1 ou qui a gagné des tournois du Grand Chelem, et c’est ce qu’il a fait. Il représente ce que je recherche », a ajouté Bouchard.

L’arrivée d’un nouvel entraîneur ne devrait pas entraîner de changements majeurs dans le style de jeu et l’approche de Bouchard, a dit la principale intéressée. « Chaque entraîneur a sa propre philosophie et ses propres idées. Je veux continuer de jouer avec la combativité que j’aime afficher, mais nous allons changer certaines choses ici et là. J’essaie toujours de m’améliorer, et c’est l’objectif en engageant un nouvel entraîneur : entendre une nouvelle voix. »

Barthel, classée 42e au monde, a accédé au deuxième tour mardi avec une victoire sans équivoque contre la Belge Klaarte Liebens, 6-2 et 6-0. Bouchard, elle, a bénéficié d’un laissez-passer au tour initial.

Les deux joueuses ne se sont affrontées qu’une seule fois, lors du premier tour du tournoi de Wuhan, en Chine, en septembre dernier. Après avoir perdu la manche initiale, Bouchard était venue de l’arrière pour l’emporter 4-6, 6-3, 6-4.