lundi, janvier 19, 2015

Lucian Bute rejoint Al Haymon

http://www.rds.ca/combat/boxe/

Lucian Bute
Lucian Bute (Source d'image: Vincent Éthier )
RDS.CALUNDI, 19 JANV. 2015. 12:29
InterBox a confirmé lundi les informations qui ont circulé en fin de semaine à l'effet que le boxeur Lucian Bute (31-2-0, 24 K.-O.) avait signé un contrat de gérance avec Al Haymon.
L'entreprise précise toutefois qu'elle continuera d’assurer la promotion de la carrière du boxeur d’origine roumaine.
Bute rejoint ainsi Adonis Stevenson, Jo Jo Dan et Kevin Bizier, au sein de l'écurie de l’influent gérant.
«InterBox accompagne Lucian depuis ses débuts professionnels en 2003. Nous avons travaillé sans relâche à son ascension vers les plus grands honneurs, soit d’être champion du monde IBF des super moyens. De concert avec Al Haymon, nous continuerons d’épauler et d’être présents pour Lucian.», d’affirmer le président d’InterBox Jean Bédard dans un communiqué.
Par ailleurs, Bute ne participera pas au gala du 14 mars prochain, cette date étant trop hâtive pour lui permettre une préparation adéquate. Il pourrait remonter sur le ring en mai ou encore en juin.

Ana Ivanovic s'incline face à Lucie Hradecka

http://www.rds.ca/tennis/

Ivanovic plie déjà bagage
Ana Ivanovic
APDIMANCHE, 18 JANV. 2015. 21:26 (DERNIÈRE MISE À JOUR: LUNDI, 19 JANV. 2015. 08:28)
MELBOURNE, Australie - La Serbe et cinquième tête de série Ana Ivanovic a connu des ennuis au service et a perdu 6-1, 3-6, 2-6 contre la Tchèque issue des qualifications Lucie Hradecka, lundi, dans la première surprise de taille aux Internationaux d'Australie.
Ancienne no 1 au monde et finaliste à Melbourne en 2008, Ivanovic a facilement mis la main sur la première manche en 21 minutes grâce à trois bris de service. Cependant, Hradecka, 142e raquette mondiale, a ensuite trouvé ses repères.

Ivanovic, qui a dominé la WTA avec 58 victoires en 2014 et qui a commencé sa saison 2015 en atteignant la finale à Brisbane, a donc connu son pire résultat en Grand Chelem depuis 2011. Elle a commis 10 doubles fautes et 30 fautes directes.
Hradecka a mis fin à la rencontre dès sa première balle de match.
« C'est très décevant, probablement la pire chose qui pouvait m'arriver. Malgré tout, l'année vient de débuter. Je dois me remettre au travail et prendre le temps d'analyser ce qui m'a manqué et ce que je dois faire pour mieux aborder ce type d'événement. Je trouvais que mon service s'était amélioré mais cela n'a vraiment pas fonctionné aujourd'hui (10 doubles fautes). J'ai pourtant bien commencé mais j'ai vraiment baissé de niveau dans les deuxième et troisième sets. En fait, durant tout le match, je n'ai jamais trouvé le bon rythme. »
La troisième tête de série Simona Halep connu un meilleur début de tournoi, poursuivant sur sa lancée en ce début d'année avec une victoire de 6-3, 6-2 contre l'Italienne Karin Knapp.

Halep passe facilement
Halep, qui a amorcé sa campagne en remportant le tournoi de Shenzhen, avait atteint les quarts de finale à Melbourne l'an dernier.
Après un échange de bris de service tôt dans le match, Halep a mis fin à la première manche en allant chercher un bris. Elle a conclu la deuxième manche de la même manière.
La Roumaine de 23 ans a grimpé les échelons du classement mondial avec constance en 2014, atteignant même la deuxième place. Elle a mis la main sur deux titres et a participé à la finale de Roland-Garros, là où elle a perdu contre Maria Sharapova.
Cette dernière s'est d'ailleurs logiquement imposée contre la qualifiée croate Petra Martic en deux sets 6-4, 6-1, pour accéder au deuxième tour.
La no 2 mondiale, qui vise un deuxième titre à Melbourne, après celui de 2008, affrontera au prochain tour une autre joueuse issue des qualification, sa compatriote Alexandra Panova.
La Suissesse Belinda Bencic, 32e tête de série, s'est inclinée 6-2, 6-1 face à l'Allemande Julia Goerges, l'Allemande Sabine Lisicki, no 28, a perdu 4-6, 6-4, 6-2 contre la Française Kristina Mladenovic et la Russe Svetlana Kuznetsova a baissé pavillon 6-4, 6-2 contre la Française Caroline Garcia.

Bouchard gagne son premier match en Australie

http://ici.radio-canada.ca/sports/tennis/

 Mise à jour le lundi 19 janvier 2015 à 7 h 08 HNE  La Presse Canadienne
Eugenie Bouchard, lors de son match contre l'Allemande Anna-Lena Friedsam.
Eugenie Bouchard, lors de son match contre l'Allemande Anna-Lena Friedsam.  Photo :  PC/Rob Griffith
Eugenie Bouchard a bien entrepris les Internationaux d'Australie lundi.
La Canadienne et septième tête de série a défait, au premier tour, l'Allemande Anna-Lena Friedsam, 98e joueuse mondiale, en deux manches de 6-2 et 6-4.
Bouchard a dominé sa rivale à tous les chapitres, même si elle n'a converti que 48 % de ses secondes balles en points. Elle a profité de quatre de ses cinq chances de bris, tandis que sa rivale, pour le même nombre d'occasions, n'a eu le dessus qu'une seule fois.
De plus, la Québécoise a fait deux fois moins de fautes directes que Friedsam, 17 contre 34.
Bouchard, demi-finaliste l'an dernier à Melbourne, affrontera la Néerlandaise Kiki Bertens, 72e au classement de la WTA, au second tour.
Contre toute attente, la portion de tableau de Bouchard s'est ouverte avec les défaites de trois autres têtes de série, soit l'Allemande Angelique Kerber (no 9), l'Espagnole Carla Suarez-Navarro (no 17) et la Russe Svetlana Kuznetsova (no 27).
Ne reste que Maria Sharapova (no 2) qu'elle pourrait croiser en quarts de finale. La Russe s'est logiquement imposée sur  la qualifiée croate Petra Martic en deux manches de 6-4 et 6-1.
Sharapova, qui vise un deuxième titre en Australie après celui de 2008, a maintenant rendez-vous avec une autre joueuse issue des qualifications, sa compatriote Alexandra Panova.
La Roumaine Simona Halep (no 3) a aussi savouré la victoire avec un gain de 6-3 et 6-2 contre l'Italienne Karin Knapp.
Chaque fois, elle a remporté la manche avec un bris, pour un total de trois dans la rencontre.
Halep, qui a amorcé sa campagne en remportant le tournoi de Shenzhen, avait atteint les quarts de finale à Melbourne l'an dernier.
Ivanovic sortie
Contre toute attente, la Serbe Ana Ivanovic (no 5) s'est inclinée 6-1, 3-6, 2-6 devant la Tchèque Lucie Hradecka, une joueuse issue des qualifications.
La première surprise de taille.
Ancienne numéro 1 du monde et finaliste à Melbourne en 2008, Ivanovic a facilement mis la main sur la première manche en 21 minutes grâce à trois bris de service. Cependant, Hradecka, 142e raquette mondiale, a ensuite trouvé ses repères pendant que la Serbe perdait les siens, surtout au service avec ses 10 doubles fautes et 30 fautes directes.
Hradecka a mis fin à la rencontre dès sa première balle de match.
Ivanovic, qui a dominé la WTA avec 58 victoires en 2014 et qui a commencé sa saison 2015 avec une finale à Brisbane, a donc connu son pire résultat dans un tournoi du grand chelem en quatre ans.
Autres résultats de premier tour :
  • Polona Hercog (SLO) bat Wang Qiang (CHN) 3-6, 6-3, 6-2
  • Klara Koukalova (CZE) bat Storm Sanders (AUS) 7-5, 6-4
  • Julia Görges (GER) bat Belinda Bencic (SUI/no 32) 6-2, 6-1
  • Karolina Pliskova (CZE/no 22) bat Evgeniya Rodina (RUS) 7-5, 6-1
  • Océane Dodin (FRA) bat Alison Riske (USA) 7-6 (7/5), 3-6, 6-3
  • Roberta Vinci (ITA) bat Bojana Jovanovski (SRB) 7-5, 6-1
  • Ekaterina Makarova (RUS/no 10) bat An-Sophie Mestach (BEL) 6-2, 6-2
  • Sara Errani (ITA/no 14) bat Grace Min (USA) 6-1, 6-0
  • Silvia Soler (ESP) bat Annika Beck (GER) 7-5, 6-4
  • Lara Arruabarrena (ESP) bat Renata Voracova (CZE) 6-1, 6-2
  • Yanina Wickmayer (BEL) bat Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/no 23) 4-6, 6-3, 6-3
  • Kristina Mladenovic (FRA) bat Sabine Lisicki (GER/no 28) 4-6, 6-4, 6-2
  • Bethanie Mattek-Sands (USA) bat Duan Yingying (CHN) 6-4, 3-6, 6-3
  • Jarmila Gajdosova (AUS) bat Alexandra Dulgheru (ROM) 6-3, 6-4
  • Kiki Bertens (NED) bat Daria Gavrilova (AUS) 7-6 (10/8), 5-7, 6-2
  • Stefanie Vögele (SUI) bat Pauline Parmentier (FRA) 6-1, 3-6, 6-2
  • Caroline Garcia (FRA) bat Svetlana Kuznetsova (RUS/no 27) 6-4, 6-2
  • Carina Witthöft (GER) bat Carla Suarez-Navarro (ESP/no 17) 6-3, 6-1
  • Christina McHale (USA) bat Stéphanie Foretz Gacon (FRA) 6-4, 1-6, 12-10
  • Katerina Siniakova (CZE) bat Elena Vesnina (RUS) 6-2, 7-5
  • Irina Begu (ROM) bat Angelique Kerber (GER/no 9) 6-4, 0-6, 6-1
  • Yaroslava Shvedova (KAZ) bat Lucie Safarova (CZE/N.16) 6-4, 2-6, 8-6
  • Monica Puig (PUR) bat Arina Rodionova (AUS) 6-0, 6-3
  • Magdalena Rybarikova (SVK) bat Ana Konjuh (CRO) 6-4, 6-4
  • Peng Shuai (CHN/no 21) bat Tatjana Maria (GER) 6-4, 7-5
  • Zarina Diyas (KAZ/no 31) bat Urszula Radwanska (POL) 3-6, 6-4, 6-2
  • Anna Karolina Schmiedlova (SVK) bat Chanelle Scheepers (RSA) 6-4, 4-6, 6-2
  • Alexandra Panova (RUS) bat Sorana Cirstea (ROM) 7-5, 6-0

Les Seahawks gagnent contre les Packers en prolongation

http://ici.radio-canada.ca/sports/football/

 Mise à jour le dimanche 18 janvier 2015 à 18 h 34 HNE  Associated Press
Le touché de la victoire en prolongation
Le touché de la victoire en prolongation de Jermaine Kearse  Photo :  GI/Kevin C. Cox
Les Seahawks de Seattle ont signé une victoire de 28-22 face aux Packers de Green Bay, dimanche, lors de la finale de l'Association nationale.
Russell Wilson a rejoint Jermaine Kearse sur 35 verges pour un touché après 3:19 de jeu en prolongation
Les Seahawks sont les premiers champions en titre à atteindre le Super Bowl en 10 ans.
Ils auront rendez-vous avec les Colts d'Indianapolis ou les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.
Dominés pendant la majorité du match et ralentis par cinq revirements, les Seahawks (14-4) accusaient un retard de 19-7 avec 2:09 à faire en temps réglementaire.
Wilson a toutefois réduit l'écart en atteignant la zone des buts sur une course d'une verge.
Les Seahawks ont récupéré le botté court au centre du terrain et Marshawn Lynch a placé les Seahawks en avant pour une première fois dans le match grâce à un majeur sur une course de 24 verges.
Wilson a tenté une passe désespérée sur le converti de deux points et Luke Willson l'a captée, offrant une avance de 22-19 aux locaux.
Cependant, Aaron Rodgers a répliqué pour les Packers (13-5) et Mason Crosby a nivelé la marque à l'aide de son cinquième placement de la journée, sur 48 verges avec 14 secondes à faire.
Wilson a finalement tranché rapidement en prolongation grâce à une longue passe parfaite en direction de Kearse.
« Il fallait continuer de réussir des jeux jusqu'à la fin et continuer d'y croire, a dit un Wilson envahi par les émotions après la rencontre. Nous n'avons jamais douté... Nous n'avons jamais douté de notre équipe. »
« Ça prend un effort de tout le monde et tout le monde a contribué à cette victoire, ajoute l'entraîneur-chef des Seahawks Pete Carroll. Nous avons joué avec beaucoup de coeur aujourd'hui. Et nous avons trouvé un moyen d'aller chercher la victoire. »