vendredi, janvier 16, 2015

Dominique Maltais termine 5e en Autriche

http://www.rds.ca/ski/

5e rang pour Maltais en Autriche
 La Québécoise Dominique Maltais
VENDREDI, 16 JANV. 2015. 07:59 (DERNIÈRE MISE À JOUR: VENDREDI, 16 JANV. 2015. 12:49)
RDS présente en direct les Championnats du monde de ski acrobatique et de surf des neiges qui se déroulent à Kreischberg, en Autriche. L'horaire complet ici.
MONTRÉAL - La Québécoise Dominique Maltais a dû se contenter de la cinquième place au snowboard cross des Championnats du monde, présentés à Kreischberg, en Autriche, un résultat qui est cependant loin de l'avoir déçue.
« Je ne suis pas déçue du tout, ç'a été une super belle course, a lancé l'athlète de Petite-Rivière-St-François, qui s'était classée deuxième aux Mondiaux de Stoneham, en 2013, et troisième à La Molina, en Espagne, en 2011. Je savais que j'étais parmi les plus rapides, peut-être la plus rapide lors des qualifications (de jeudi). (Vendredi), je suis vraiment allée le tout pour le tout. Cette année, je surfe vraiment pour mon plaisir, en donnant mon 100 pour cent à chaque descente. »

Troisième en demi-finales
C'est l'Américaine Lindsey Jacobellis qui a remporté l'épreuve, son quatrième titre mondial après ses sacres de 2005, 2007 et 2011. La Française Nelly Moenne Loccoz et l'Italienne Michella Moioli l'ont accompagnée sur le podium. La Bulgare Alexandra Jekova a terminé au pied du podium.
Après avoir remporté sa vague en quarts de finale, Maltais a d se contenter de la troisième place en demi-finales, derrière Moenne Loccoz et Jacobellis, mettant ainsi fin à tout espoir de médaille.
« J'ai malheureusement ouvert un peu la porte à Lindsey, qui descendait vraiment bien (vendredi). Je suis contente pour elle, elle le mérite. »
En petite finale, la surfeuse de 34 ans a devancé la championne olympique, Eva Samkova, qui l'avait battue aux Jeux de Sotchi. Pas question pour elle de laisser filer de nouveau un duel face à la Tchèque.
« Je voulais remettre les pendules à l'heure avec Eva et c'est ce que j'ai fait en petite finale, qui a été très relevée, a dit Maltais. Je pense que de la façon dont j'ai fait cette petite finale, ç'a semé le doute dans la tête de toutes les filles. (...) J'ai vraiment abordé cette finale consolation comme si c'était la grande finale. Je voulais la gagner et de l'avoir fait, je pense que c'est une grande victoire en soi.
« On ne peut pas gagner toutes les courses, surtout de la façon dont les filles surfent par les temps qui courent. C'est normal qu'on se partage les podiums. »
L'Australienne Belle Brockhoff et la Française Charlotte Bankes étaient également de cette petite finale. Les Canadiennes Tess Critchlow, Carle Brenneman et Zoe Bergermann ont quant à elles terminé en 14e, 16e et 23e places.
Maltais, qui s'offre une année de transition en cette saison post-olympique, en était à sa première compétition de 2014-15 puisque la Coupe du monde de Montafon (Autriche), en décembre, a été annulée, faute de neige. Si certaines de ses compétitrices ont livré quelques courses sur le circuit européen, ça n'a pas été le cas pour elle. Elle compte poursuivre la saison en Coupe du monde - elle a remporté le globe de cristal de la discipline à chaque année depuis 2011 et cinq fois au total -, mais ne sait pas encore s'il s'agissait de ses derniers Mondiaux.
« C'est de cette façon dont je les ai abordés, a-t-elle admis. C'est pas mal comme ça que j'aborde toutes les courses cette saison. Mais ma décision n'est pas encore prise.
« Si je suis encore là cette année, c'est parce que je sais que je peux être parmi les meilleures. Je l'ai démontré encore au cours des derniers jours et aujourd'hui. Ce qui est important pour moi, c'est que je ne veux surtout pas terminer sur une mauvaise note. Je connais mon potentiel et c'est vraiment ça qui joue sur ma décision. »
Il ne reste plus que trois étapes à la Coupe du monde de snowboard cross, toutes en mars, à Squaw Valley (Californie), Veysonnaz (Suisse) et La Molina. En attendant, Maltais prendra part aux X Games d'Aspen, au Colorado, la semaine prochaine.
Hill médaillé d'argent
Chez les hommes, le Canada a terminé sur le podium grâce à la deuxième place du Britanno-Colombien Kevin Hill, qui n'a été devancé que par l'Italien Luca Matteoti en finale. L'Américain Nick Baumgartner a devancé son compatriote Nate Holland, victime d'une chute, pour remporter le bronze.
Les deux autres Canadiens en lice, Christopher Robanske et Baptiste Brochu, ont terminé aux 27e et 35e échelons.

Médaille d'argent pour Kevin Hill
Champion olympique en titre, le Français Pierre Vaultier a vu sa route prendre fin en quarts de finale. Il a conclu la compétition en 14e place.
Vainqueur lors des deux derniers Mondiaux, l'Australien Alex Pullin a perdu pied et chuté en poursuivant Holland et Hill dans la première demi-finale. Il a dû se contenter de la sixième place, étant devancé par l'Autrichien Alessandro Haemmerle dans la petite finale.

La Canadienne Larisa Yurkiw obtient l'argent en descente en Italie

http://www.rds.ca/ski/

Yurkiw sur le podium
la Canadienne Larisa Yurkiw
VENDREDI, 16 JANV. 2015. 08:26
CORTINA, Italie - Sans tambour ni trompette, la Canadienne Larisa Yurkiw est tranquillement en train de connaître une excellente saison sur le circuit de la Coupe du monde de ski alpin.
La skieuse originaire d'Owen Sound, en Ontario, a terminé deuxième de la descente de vendredi, enregistrant son premier podium et son meilleur résultat en carrière. Yurkiw avait terminé quatrième lors de la descente de Lake Louise, en Alberta, le 6 décembre, et 13e deux semaines plus tard à Val d'Isère, en France.
Yurkiw a ainsi réalisé son cinquième top-10 en Coupe du monde depuis 2007.
Ces résultats sont d'autant plus satisfaisants du fait qu'elle défraie elle-même les coûts associés à sa passion.
Elle a perdu sa place au sein de l'équipe canadienne de ski alpin en 2013-14, ce qui l'a forcée à effectuer des levées de fonds en compagnie de ses commanditaires et à courir de façon indépendante pour se qualifier aux Jeux olympiques de Sotchi.
«C'est cher, a admis Yurkiw. Mais ça marche.»
L'Italienne Elena Fanchini l'a emporté en dépit de l'épais brouillard et de la mauvaise visibilité qui prévalaient sur le parcours de Cortina. Elle a gagné cette épreuve en vertu d'un chrono d'une minute et 9,53 secondes, soit 0,15 seconde de moins que Yurkiw.
Sa deuxième victoire en Coupe du monde s'est produite neuf saisons après sa première.
L'Allemande Viktoria Rebensburg, la championne du slalom géant aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010, a complété le podium, à 0,31 seconde.
L'Américaine Linday Vonn, qui tente d'égaler la marque de 62 victoires en carrière en Coupe du monde, a terminé 10e.
«J'ai skié du mieux que je le pouvais, mais je n'étais tout simplement pas assez rapide aujourd'hui, a dit Vonn. La pression restera là tant que je ne briserai pas le record. Je dois être concentrée sur mon ski, car c'est ce qui va me permettre de gagner des courses.»
Vonn pourra néanmoins égaler le record d'Anne-Marie Moser-PrC6ll lors de la descente de samedi, ou encore lors du super-G de dimanche.
 
Classement de l'épreuve :
1. Elena Fanchini (ITA) 1:09.53
2. Larisa Yurkiw (CAN) 1:09.68
3. Viktoria Rebensburg (GER) 1:09.84
4. Laurenne Ross (USA) 1:09.87
5. Anna Fenninger (AUT) 1:10.11
6. Kajsa Kling (SWE) 1:10.14
7. Daniela Merighetti (ITA) 1:10.16
8. Fabienne Suter (SUI) 1:10.28
8. Julia Mancuso (USA) 1:10.28
10. Lindsey Vonn (USA) 1:10.41
11. Elisabeth Goergl (AUT) 1:10.44
12. Nicole Schmidhofer (AUT) 1:10.47
13. Tina Maze (SLO) 1:10.48
14. Carolina Ruiz Castillo (ESP) 1:10.51
15. Nadia Fanchini (ITA) 1:10.58

Kevin Hill médaillé d'argent, Maltais 5e en snowboard cross aux mondiaux

http://ici.radio-canada.ca/sports/ski/

Mise à jour le vendredi 16 janvier 2015 à 6 h 58 HNE
Dominique Maltais
Dominique Maltais  Photo :  Jean-Christophe Bott
Dominique Maltais a été piégée et n'a pu faire mieux qu'une 5e place aux mondiaux de Kreischberg. Kevin Hill, lui, a remporté la médaille d'argent.
Le planchiste de Colombie-Britannique, 28 ans, est passé de la dernière à la 2e place en bas de parcours pour terminer derrière l'Italien Luca Matteotti, qui a remporté l'or. L'Américain Nick Baumgartner a obtenu la médaille de bronze.
Chez les femmes, Dominique Maltais ne gardera pas un grand souvenir de sa demi-finale.
Elle a été surprise par l'Américaine Lindsey Jacobellis dans la section des bosses et a fini 3e de sa vague. Elle a du même coup été exclue de la grande finale.
Maltais était en deuxième position, mais a manqué de rythme en abordant la section des bosses. Cela a permis à l'Américaine qui la talonnait de la surprendre et de la dépasser facilement.
C'est d'ailleurs Lindsey Jacobellis qui a remporté la grande finale quelques minutes plus tard. C'était son quatrième titre mondial. Elle a devancé en milieu de parcours la Française Nelly Moenne Loccoz, qui a fini deuxième, et l'Italienne Michela Moioli.
Dans la petite finale, Maltais a pris l'avance dans le deuxième virage et a pu passer la ligne d'arrivée en première position, malgré le retour de la Tchèque Eva Semkova à la toute fin.
Dominique Maltais avait remporté la médaille d'argent aux derniers mondiaux, en 2013, et aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.