lundi, janvier 05, 2015

Les États-Unis ont dominé l'Italie 3-0 à la Coupe Hopman

http://www.rds.ca/tennis/

Serena Williams
Serena Williams (Source d'image: Vincent Éthier )
AFPLUNDI, 5 JANV. 2015. 08:37
Mal embarquée, la no 1 mondiale Serena Williams s'est offert lundi un café durant son match de la Coupe Hopman face à Flavia Penetta pour retrouver du tonus et s'imposer 0-6, 6-3, 6-0.
Les États-Unis ont finalement dominé l'Italie 3-0 dans ce tournoi par équipes mixtes disputé à Perth (Australie).
Menée 5-0 dans le 1er set, Williams a demandé à l'arbitre de chaise - amusé - si on pouvait lui amener un expresso sur le court.
« J'ai demandé si c'était réglementaire d'avoir un expresso (en plein match) car je ne l'avais jamais fait avant, mais j'en avais besoin, j'avais besoin de me réveiller à cause du décalage horaire », a expliqué l'Américaine de 33 ans.
Après la victoire de Williams, son compatriote John Isner a disposé de Fabio Fognini 5-7, 7-5, 7-6 (4). En double, Williams et Isner ont sauvé deux balles de match avant de remporter le match 6-2, 2-6, 11-9.
Résultats de la 2e journée :
Groupe A
États-Unis battent Italie 3 - 0
Simple dames : Serena Williams (É.-U.) bat Flavia Pennetta (ITA) 0-6, 6-3, 6-0
Simple messieurs : John Isner (É.-U.) bat Fabio Fognini (ITA) 5-7, 7-5, 7-6 (4)
Double mixte : Williams/Isner (É.-U.) battent Pennetta/Fognini (ITA) 6-2, 2-6, 11-9

Vera Zvonareva bat Peng Shuai à son retour

http://www.rds.ca/tennis/

Vera Zvonareva
Vera Zvonareva
AFPLUNDI, 5 JANV. 2015. 08:40
L'ex-numéro deux mondiale Vera Zvonareva, tombée au 250e rang WTA, a battu lundi la Chinoise Peng Shuai, tête de série numéro 3, au premier tour du tournoi de Shenzen en Chine, le premier pas d'un retour espéré au premier plan.

La joueuse russe, âgée de 30 ans, l'a emporté 4-6, 6-4, 6-3 en 2 h 24 min face à Peng, numéro 1 chinoise depuis le départ à la retraite de Li Na l'an dernier.
Zvonareva avait atteint la finale de Wimbledon et des Internationaux des États-Unis en 2010 pour se hisser au 2e rang mondial, avant de voir sa carrière fortement perturbée depuis 2012 par une série de blessures et de maladies.

COUPE HOPMAN Eugenie Bouchard subit deux défaites

http://www.ledevoir.com/sports/

5 janvier 2015 |Associated Press | Tennis
Eugenie Bouchard, à Perth, dimanche
Photo: Tony Ashby Agence France-Presse
Eugenie Bouchard, à Perth, dimanche
La Québécoise Eugenie Bouchard a connu un début d’année 2015 pour le moins laborieux, subissant deux défaites en autant de sorties lors de la journée d’ouverture de la Coupe Hopman de tennis, dimanche, à Perth, en Australie.

Dans ce tournoi réunissant huit nations réparties en deux groupes, le Canada s’est incliné 2-1 aux mains de la République tchèque dans un duel du groupe A.

Face à Lucie Safarova, 16e joueuse mondiale, Bouchard a perdu en deux manches de 6-0, 6-4. Plus tard, Bouchard et son compatriote Vasek Pospisil ont baissé pavillon également en deux manches, 6-4, 6-2, contre Safarova et Adam Pavlasek. Entre les deux, Pospisil avait permis au Canada d’égaler le score grâce à une victoire de 7-6 (5), 6-2 contre Pavlasek lors du simple masculin.

En soirée, dans le groupe B, la Pologne a remporté les deux matchs de simple contre l’Australie. Chez les dames, Agnieszka Radwanska a vaincu Casey Dellacqua 6-2, 6-3, tandis que Jerzy Janowicz a défait Matt Ebden 3-6, 7-5, 6-0.

Le tournoi se poursuit lundi alors que les États-Unis livreront bataille à l’Italie, dans le groupe A, tandis que la Grande-Bretagne croisera le fer avec la France, dans le groupe B.

Bouchard, septième joueuse au classement mondial après une saison remarquable qui l’a vue prendre part à la finale de Wimbledon et aux demi-finales des Internationaux d’Australie et de France, n’a jamais été dans le coup face à Safarova.

« J’ai tenté le tout pour le tout à chacun de mes coups, et ç’a bien fonctionné, a déclaré Safarova. J’ai essayé d’imposer la pression rapidement. Lorsqu’elle a le temps, elle prend le contrôle du match », a ajouté la Tchèque en parlant de Bouchard.

Surprises à Brisbane

Pendant ce temps, au tournoi international de Brisbane, une autre compétition préparatoire en vue des Internationaux d’Australie, l’Australienne Samantha Stosur s’est inclinée dès le premier tour, 4-6, 6-4, 7-5, aux mains de l’Américaine Varvara Lepchenko.

La Croate Ajla Tomljanovic a causé une autre surprise, défaisant la Serbe Jelena Jankovic, une ancienne numéro un au monde, 7-6 (6), 6-0, tandis que l’Allemande Andrea Petkovic, cinquième tête de série, s’est inclinée en trois manches, 6-4, 5-7, 6-4, contre Kaia Kanepi, de l’Estonie. Maria Sharapova est la favorite de ce tournoi, tandis que le Suisse Roger Federer est la principale tête d’affiche chez les hommes, en compagnie du champion en titre Lleyton Hewitt.

Les Cowboys l'emportent in extremis


Publié par Associated Press le dimanche 04 janvier 2015 à 20h27. Modifié par 98,5 Sports à 23h20.
Les Cowboys l'emportent in extremis
Tony Romo./AP
ARLINGTON, Texas - Tony Romo a lancé deux passes de touché à Terrance Williams, la deuxième pour prendre les devants en fin de quatrième quart, et les Cowboys de Dallas l'ont l'emporté 24-20 face aux Lions de Detroit pour leur première victoire en cinq ans en éliminatoires.
La séquence victorieuse est survenue après que les officiels eurent renversé une pénalité d'obstruction contre les Cowboys, ce qui a obligé les Lions à dégager.

Les Cowboys (13-4) ont effacé un déficit de deux touchés pour obtenir leur billet pour Green Bay, où ils affronteront les Packers.

Le dernier match éliminatoire des Cowboys disputé à Green Bay remonte à...1967, lors du célèbre « Ice Bowl » remporté par les Packers de Vince Lombardi.

« Il faut se concentrer et comprendre le jeu, a dit Romo. Ça ne se termine pas après le premier ou le deuxième quart. Il faut rester calme. J'ai joué assez de matchs pour comprendre ça. Peut-être que je ne le comprenais pas aussi bien lorsque j'étais plus jeune.»

Les Lions (11-6) ont parcouru 99 verges pour inscrire un des deux touchés au premier quart, mais Matthew Stafford n'a pu les ramener dans la zone payante. Il a maintenant une fiche de 0-2 en éliminatoires, trois ans après avoir perdu le match de premier tour contre les Saints de La Nouvelle-Orléans.

Stafford a désormais une fiche de 0-18 à l'étranger quand il fait face à une équipe ayant une fiche gagnante.

Décision renversée

Les Lions avaient les devants 20-17 au milieu du quatrième quatrième quart lorsque l'officiel Pete Morelli a annoncé qu'il décernait une pénalité d'obstruction à Anthony Hitchens sur un troisième essai. Les officiels ont cependant renversé la décision sans explication et Sam Martin a dégagé le ballon.

Brandon Pettigrew a dit qu'il n'avait pas obtenu d'explications tandis que l'entraîneur des Lions, Jim Caldwell, n'a pas aimé ce qu'il a entendu.

« Ce n'était pas assez pour moi. Je vais m'en tenir à ça, a commenté Caldwell. Je ne vais pas vous dire que ce jeu a changé tout le match. Nous avons obtenu d'autres occasions. »

Romo a mené les Cowboys lors d'une séquence de 11 jeux et 59 verges, incluant une passe de 21 verges en direction de Jason Witten sur un quatrième essai et six verges. Romo a ensuite rejoint Williams sur une distance de huit verges après qu'il eut obtenu amplement de temps pour effectuer sa passe.

Les Cowboys ont dû patienter un peu pour célébrer puisque la recrue DeMarcus Lawrence a échappé le ballon à la suite d'un sac d'Anthony Spencer, qui avait fait perdre le ballon à Stafford.

Lawrence s'est bien repris en réussissant un sac à l'endroit de Stafford sur un quatrième essai et en causant un échappé près du centre du terrain dans la dernière minute.

Les Cowboys ont amélioré leur fiche à 2-0 en éliminatoires lorsqu'ils évoluent dans leur stade de 1,2 milliard $. Les Lions n'ont pas gagné un match éliminatoire depuis la saison 1991, alors qu'ils avaient battu Dallas.