samedi, janvier 03, 2015

Eugenie Bouchard séduit l'Australie à la coupe Hopman

http://ici.radio-canada.ca/sports/tennis/

Eugenie Bouchard
Eugenie Bouchard  Photo :  Coupe Hopman
Eugenie Bouchard lancera sa saison à la Coupe Hopman, samedi, à Perth, en Australie.
La Québécoise sera jumelée à son compatriote Vasek Pospisil dans un match mixte lors du premier match du tournoi.
Les Canadiens affronteront en lever de rideau Lucie Safarova et Adam Pavasek de l'équipe nationale tchèque.
Bouchard, 7e raquette mondiale, a gardé d'excellents souvenirs de sa première participation à cette compétition en 2014.
« J'avais connu de très bons matchs l'an dernier ici et ce fut une excellente façon de commencer la saison 2014... qui s'est avérée complètement folle, a indiqué la joueuse de 20 ans aux médias australiens. La semaine avait été fort agréable et je garde d'excellents souvenirs de Perth et de l'Australie. » 
Eugenie Bouchard est d'ailleurs la vedette d'une vidéo promotionnelle diffusée sur le site de la coupe Hopman. 
Vêtue d'une robe de soleil, la joueuse s'est prêtée, vendredi, à une séance de photos sur la plage.


« J'aurais peut-être dû être Australienne, a-t-elle lancée à la blague. J'adore l'atmosphère ici et la gentillesse des gens. C'est tellement beau ».
L'Américaine Serena Williams et le Britannique Andy Murray seront les têtes d'affiche de la Coupe Hopman 2015. Outre les États-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada, le tournoi réunira les équipes de République tchèque, d'Italie, de Pologne et de France.
Bouchard estime qu'il s'agit d'une excellente occasion de renouer avec la compétition avant les Internationaux d'Autstralie dans deux semaines.
L'an dernier, elle avait entamé la saison avec une impressionnante participation à la demi-finale du premier tournoi majeur de la saison.
Malgré son succès, Bouchard affirme que tout est à refaire en 2015.
« Peu importe les résultats que j'ai obtenu par le passé, ça ne veut rien dire. Je devrai me battre à chacun de mes matchs », a lancé celle qui a pour objectif de remporter un premier tournoi du Grand Chelem.
Eugenie Bouchard, qui s'est séparée de son entraîneur Nick Saviano après une formidable saison en 2014, n'a pas encore annoncé le nom d'un remplacant. 
Saviano peaufine dorénavant le jeu de l'Américaine Sloane Stephens. 

La MLS s'offre le capitaine de Liverpool

http://ici.radio-canada.ca/sports/

Steven Gerrard
Steven Gerrard  Photo :  GI/Clive Brunskill

Le capitaine de l'équipe de Liverpool continuera sa carrière dans la MLS. C'est ce que l'équipe britannique a annoncé vendredi.
Steven Gerrard quittera l'Angleterre « pour les États-Unis » une fois la saison de Premier League terminée, selon le message diffusé par l'équipe sur les réseuax sociaux.   
Le milieu de terrrain de 34 ans a confirmé vendredi à la direction de l'équipe qu'il quittera Liverpool à la fin de son contrat l'été prochain, et qu'il poursuivra sa carrière dans la MLS.  
On ne connaît pas pour le moment l'identité de l'équipe qui l'accueillera en MLS. 
Gerrard a annoncé lors d'une interview sur la chaîne TV de l'équipe avoir pris « la décision la plus difficile de sa vie » après « grande réflexion ».
S'il a choisi de mettre un terme aux rumeurs en ce début d'année, c'est afin que « le club ne soit plus distrait » par les spéculations sur son avenir.
Steven Gerrard sur la chaîne TV du Liverpool FCSteven Gerrard sur la chaîne TV du Liverpool FC  Photo :  Liverpool FC
Steven Gerrard est arrivé au Liverpool FC à l'âge de... 9 ans.
Il a accompli toute sa carrière professionnelle à Liverppol, soit un total de 16 saisons durant lesquelles il a marqué 180 buts et remporté 11 trophées.
Parmi ces trophées, celui de la Ligue des champions, remporté en 2005, à l'issue d'une finale haletante contre le Milan AC.
Le capitaine des Reds, menés 3 à 0 à la mi-temps, avait ramené les siens à deux buts d'écart d'un but de la tête, à Istanbul, avant d'obtenir le tir de pénalité de l'égalisation. Liverpool s'était finalement imposé aux tirs au but.
Il a représenté son pays dans 114 matchs internationaux , et a quitté l'équipe nationale à l'issue de la Coupe du monde de 2014

Wild card: Les Ravens prêts à se mesurer aux Steelers en terre hostile

http://www.985sports.ca/football/nouvelles/

Publié par Associated Press le samedi 03 janvier 2015 à 07h30. Modifié par Jacques Thériault à 07h43.
Wild card: Les Ravens prêts à se mesurer aux Steelers en terre hostile
Les quarts Joe Flacco des Ravens et Ben Rothlisberger des Steelers/AP Photo/Patrick Semansky
OWINGS MILL, Md. - Comme récompense pour avoir accédé en douce aux éliminatoires, les Ravens vont se retrouver en terre bien hostile contre des rivaux bien connus, samedi.
Les Steelers les attendront au Heinz Field, où les Ravens ont connu bien des misères en janvier, depuis le début du millénaire. Pittsburgh et Baltimore ont croisé le fer dans ce contexte en 2002, 2009 et 2011 et à chaque fois, les Steelers ont prévalu. «Le défi est grand, a reconnu l'entraîneur des Ravens, John Harbaugh. Un autre match éliminatoire là-bas. Nous aimerions bien gagner un de ces jours.»

Les deux équipes se sont affrontées deux fois cette saison, avec chacune gagnant par 20 points à domicile. «Nous aimons beaucoup cette rivalité et je crois qu'ils vous diraient la même chose», a dit Harbaugh, évoquant l'intensité et larobustesse de la concurrence.

Les Ravens (10-6) ont fini troisièmes de leur section, derrière Pittsburgh (11-5) et Cincinnati (10-5-1).
Pour accéder au top 12 de la ligue, en plus de leur victoire de 20-10 face aux Browns, ils ont dû recevoir l'aide de Kansas City, qui s'est imposé 19-7 contre les Chargers de San Diego.

Harbaugh a d'ailleurs dit merci par texto à son vis-à-vis des Chiefs Andy Reid, son ancien patron avec Philadelphie. «Je lui ai promis de payer un souper et il est bien d'accord avec ça, a dit Harbaugh. J'ai l'impression que ça va me coûter un beau petit montant. Mais peu importe la façon de se qualifier, tout le monde a la même chance d'avancer à ce point-ci. Toutes les équipes sont maintenant au même niveau.»

Dans leur quête fructueuse du Super Bowl en 2013, les Ravens ont eu besoin de deux victoires à l'étranger avant le grand match. «Je pense que nous sommes aguerris, a confié le garde Marshal Yanda, qui a toujours joué pour les Corbeaux depuis ses débuts dans la NFL, en 2007. Nous sommes passés au travers de plusieurs choses.» 

Les Steelers vont entamer le match forts d'une séquence de quatre gains d'affilée, dont deux victoires face aux Bengals.

Les Steelers embauchent Tate au cas où Bell ne soit pas disponible

PITTSBURGH - Les Steelers de Pittsburgh se préparent à jouer un match éliminatoire sans le demi à l'attaque Le'Veon Bell.

La formation de la Pennsylvanie a embauché le vétéran Ben Tate mardi comme solution de rechange, au cas où l'hyperextension du genou droit de Bell ne soit pas guérie à temps pour le match éliminatoire de samedi soir, face aux Ravens de Baltimore.

L'entraîneur-chef Mike Tomlin a déclaré que les Steelers laisseront la porte ouverte pour le joueur par excellence de l'équipe, mais qu'ils sont prêts à aller de l'avant si ce dernier ne peut pas jouer. Bell s'est blessé au troisième quart de la victoire de dimanche dernier, contre les Bengals de Cincinnati. Bien que Tomlin ait précisé que Bell ne souffre d'aucun dommage structurel, le demi ressent toujours beaucoup de douleur.

Tate a amassé 371 verges et marqué quatre touchés cette saison avec les Browns de Cleveland et les Vikings du Minnesota, qui l'ont libéré il y a deux semaines.