mardi, novembre 24, 2015

Une autre saison parfaite ?

http://www.985sports.ca/football/nouvelles/

Publié par Associated Press le mardi 24 novembre 2015 à 06h01. Modifié par Charles Payette à 07h11.
Une autre saison parfaite ?
AP
FOXBOROUGH, Mass. - James White a inscrit les deux premiers touchés de sa carrière, un au sol et l'autre en captant une passe, et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont amélioré leur fiche à 10-0, en battant les Bills de Buffalo, 20 à 13, dans le cadre du match du lundi soir dans la NFL.

Tom Brady a complété 20 de ses 39 tentatives de passes pour des gains de 277 verges et les champions en titre du Super Bowl peuvent encore espérer connaître une deuxième saison parfaite en neuf ans.
Les Bills (5-5) ont vu leur séquence de deux victoires prendre fin et ont perdu contre Brady pour la 25e fois en 28 matchs.

Le match a été chargé d'erreurs, de pénalités, de blessures et de revirements, dont deux échappés sur un seul botté et un coup de sifflet hâtif qui a mené à un des nombreux conciliabules entre les officiels.

Cinq matchs à jouer : la perfection envisageable

LeSean McCoy a effectué 20 courses pour des gains de 82 verges et un touché. Il a capté six passes pour 41 verges de gains pour surpasser le plateau des 100 verges dans un quatrième match de suite.

D'ici la fin du calendrier régulier, les Patriots ont deux matchs à domicile à disputer contre trois à l’étranger.

La troupe de Bill Belichick sera à Denver, dimanche prochain, pour un duel face à Peyton Manning et aux Broncos.

Répétition de 2007 ?

Les Patriots affronteront ensuite dans l’ordre les Eagles (à domicile) de Philadelphie, les Texans à Houston, les Titans (à domicile) du Tennessee, les Jets à New York et les Dolphins, à Miami.

Les Patriots avaient remporté tous ses matchs réguliers (16) en 2007, devenant la quatrième équipe de l'histoire de la NFL à ne pas subir la défaite dans une saison, la première depuis les Dolphins de Miami de 1972.

Au terme de «la saison parfaite», les Giants de New York avaient toutefois brisé le rêve d’une saison historique en surprenant les Patriots, au Super Bowl XLII.