lundi, novembre 02, 2015

« Personne ne veut donner un millimètre» - Bernier

http://www.985sports.ca/soccer/nouvelles

Publié par 98,5 Sports pour 98,5fm Sports le dimanche 01 novembre 2015 à 22h15. Modifié par Charles Payette le lundi 02 novembre 2015
« Personne ne veut donner un millimètre» - Bernier
Patrice Bernier célèbre après son but égalisateur/PC/Graham Hughes
(98,5 Sports) - Pour un deuxième match de suite en séries éliminatoires, Patrice Bernier a inscrit un but crucial pour l'Impact. Non, il n'avait jamais vécu ça auparavant...
Les commentaires de Patrice Bernier
00:00
00:00
« Je n’ai jamais marqué durant deux matchs d’affilée en carrière, a noté le capitaine de l'Impact. D’habitude, je ne suis jamais dans la surface de réparation. Là, deux matchs? C’est peut-être plus souvent que dans les trois ou quatre dernières années. »

Mais au-delà de la réussite personnelle, Bernier estimait que son but a permis de relancer les siens, quatre minutes après le but du Crew.

« C’est bien, mais l’important, c’était de remettre l’équipe en route. On a gagné le match et on part là-bas avec une victoire. C’est très important pour le moral. »

La deuxième demie a été particulièrement rude, ce qui ne surprend pas Bernier.

« Ce sont les séries. Personne ne veut donner un millimètre à personne. Les contacts sont plus fréquents. C’est comme ça. Et le match retour va être pareil. »

« Je pense que Patrice, il est en plein rythme, a noté l'entraîneur Mauro Biello. Ça fait un mois, il s'entraîne avec plein de confiance. Ça se voit dans son jeu. Il a cette joie de jouer. Un autre grand but ce soir pour aider l'équipe. »
Venegas s'illustre

Non seulement Biello a eu la main heureuse en titularisant Bernier deux matchs de suite, mais celui qui l’a remplacé dans la rencontre, Johan Venegas, a inscrit le but vainqueur quatre minutes après son entrée dans le match.

« Quand un joueur qui a eu des ennuis dernièrement, rentre et est capable de compter, ça va lui donner beaucoup de confiance, a noté Biello. Il a fait la différence. J’ai toujours dit : tout le monde est important. Et quand vous êtes appelés, il faut être prêt. »

L’Impact a vraiment réussi à faire tourner le vent face au Crew qui avait l’avantage bien avant d’inscrire son but.

« Quand tu es capable de casser le momentum de l’autre, ça en dit beaucoup sur une équipe. On a grandi dans le match. »

Biello était aussi particulièrement heureux de la tenue des siens au terme d’une séquence chargée.

« Après avoir joué trois matchs en une semaine, on a été capables de gagner le match. Eux, ils doivent nous battre, là-bas. On a l’avance. On va se préparer cette semaine pour être prêts à Columbus. »

La défense a aussi brillé, offrant très peu de chances face à Evan Bush. « Nous n'étions pas à notre meilleur mentalement et physiquement en début du match et nous avons pris un certain temps pour trouver notre rythme, suite à deux parties très émotives plus tôt cette semaine, a ajouté le gardien de l'Impact. Revenir de l'arrière et obtenir un résultat positif avant d'aller à Columbus, c'est excellent et nous en sommes fiers. »

« On a appliqué ce qu’on a fait durant deux jours, a noté le défenseur Ambroise Oyongo. Il fallait pouvoir enlever les ballons aux attaquants et on a empêché (Kei) Kamara de marquer.

« C’est quand même le deuxième meilleur buteur de la ligue. Il fallait trouver la formule magique pour le contrer. »