vendredi, novembre 27, 2015

Le Rouge et Noir à l'honneur au gala de la LCF

http://ici.radio-canada.ca/regions/manitoba/

Mise à jour le jeudi 26 novembre 2015 à 22 h 17 HNE
Henry Burris, joueur par excellence et récipiendaire du trophée Tom-Pate
Henry Burris, joueur par excellence et récipiendaire du trophée Tom-Pate  Photo :  PC/JONATHAN HAYWARD

Le quart-arrière du Rouge et Noir d'Ottawa, HenryBurris, a remporté son deuxième titre de joueur par excellence de la Ligue canadienne de football. Le Rouge et Noir a raflé quatre des sept prix individuels au gala de la LCF, jeudi à Winnipeg.
Le quart de 40 ans a mené la ligue au chapitre des verges par la passe avec 5693, ce qui représente un sommet personnel. À 40 ans, Henry Burris est devenu le plus vieux quart de l'histoire de la LCF à mener la ligue pour le nombre de verges par la passe. « Quand deux équipes ont décidé qu'elles ne voulaient plus m'avoir, je
voulais leur montrer qu'elles avaient tort » a avoué le vétéran qui a été réclamé au repéchage d'expansion il y a deux ans. Il a remporté 71 des 75 votes de première place. 
Burris s'est aussi vu décerner le trophée Tom-Pate pour son engagement communautaire.
Son coéquipier, le receveur de passes canadien Brad Sinopoli, remporte quant à lui le titre de joueur canadien par excellence. Il a connu la meilleure campagne de sa carrière. Brad Sinopoli a atteint un sommet personnel pour le nombre de passes attrapées (86) et le nombre de verges (1035). Il est l'un des quatre receveurs du Rouge et Noir à avoir franchi le cap des 1000 verges cette saison. Il a devancé le joueur des Blue Bombers de Winnipeg, Jamaal Westerman par 19 votes de première place.
Le titre de l'entraineur de l'année s'en va aussi à un représentant du Rouge et Noir. Rick Campbell a mené son équipe à une surprenante fiche de 12 victoires et six défaites à sa deuxième saison à la barre de l'équipe. L'an dernier, à la première saison de l'équipe dans le circuit, le Rouge et Noir avait enregistré le pire dossier de la LCF avec 2 victoires et 16 défaites.
Le receveur de passe des Eskimos d'Edmonton, Derel Walker, remporte sans surprise le titre de recrue par excellence. À sa toute première saison dans le circuit, Derel Walker a terminé au cinquième rang pour les verges aériennes (1110), au deuxième rang pour les attrapés (89) et au sixième rang pour les touchés même s'il n'a joué que 12 matchss. Derel Walker avait commencé la saison dans l'équipe d'entraînement. « Je pense que ça m'a aidé de commencer là, ça m'a permis de mieux maîtriser le football canadien », avoue-t-il.
Le titre de joueur defensif par excellence a été gagné pour une deuxième année d'affilée par un représentant des Lions de la Colombie-Britannique. Adam Baghill a enregistré 117 plaqués, un sommet dans la LCF.
SirVincent Rogers du Rouge et Noir d'Ottawa, qui avait la lourde tache de protéger l'angle mort de Henry Burris, reçoit le prix du joueur de ligne à l'attaque par excellence.
C'est Brandon Banks, le représentant des Tiger-Cats de Hamilton, qui remporte le titre de joueur par excellence dans les unités spéciales. Il a combiné 1766 verges sur les retours de bottés de dégagement et d'envoi.
Liste complète des gagnants:

  • Joueur par excellence : Henry Burris, quart-arrière, Rouge et Noir d'Ottawa
  • Joueur défensif par excellence : Adam Bighill, secondeur, Lions de la Colombie-Britannique
  • Joueur canadien par excellence : Brad Sinopoli, receveur de passes, Rouge et Noir d'Ottawa
  • Joueur de ligne à l'attaque par excellence : SirVincent Rogers, nloqueur à gauche, Rouge et Noir d'Ottawa
  • Joueur par excellence dans les unités spéciales : Brandon Banks, retourneur de bottés, Tiger-Cats de Hamilton
  • Recrue par excellence : Derel Walker, receveur de passes, Eskimos d'Edmonton
  • Entraîneur-chef de l'année : Rick Campbell, Rouge et Noir d'Ottawa