samedi, septembre 12, 2015

Sans surprise, Adonis Stevenson foudroie son adversaire

http://www.985sports.ca/combats/

Publié par Danielle Arsenault pour 98,5fm Sports le vendredi 11 septembre 2015 à 22h36. Modifié par 98,5 fm le samedi 12 septembre 2015
Sans surprise, Adonis Stevenson foudroie son adversaire
Adonis Stevenson/La Presse Canadienne
(98,5 Sports) - Le Montréalais Adonis Stevenson a défendu avec succès son titre des poids mi-lourds de la WBC contre l'Américain Tommy Karpency, vendredi soir, au Ricoh Coliseum à Toronto.

Il a été déclaré vainqueur par K.-O. technique au début du troisième round.
Dès le premier round, Adonis Stevenson a fait plier les genoux de son adversaire avec une bonne gauche à la tête de Karpency.

Puis au deuxième, une autre gauche au menton suivie d'une combinaison a envoyé Karpency au tapis. Se relevant péniblement, l'arbitre lui a donné un compte de 10 au terme du quel la cloche s'est fait attendre.

Et au retour du 3e round, Stevenson s'est rué sur son adversaire et a rapidement mis fin au duel en foudroyant Karpency d'une puissante gauche au menton.

Karpency, classé neuvième parmi les aspirants WBC, s'est relevé à nouveau, mais l'arbitre Hector Afu a mis fin au combat à 21 secondes de ce troisième engagement.

Stevenson (27-1, 22 K.-O.) défend ainsi son titre de champion des mi-lourds de la WBC contre Tommy Karpency (25-5-1). C'est la sixième fois qu'il réussit à conserver sa ceinture.

Sans surprise

Stevenson a fait son entrée sous le thème de Superman suivi de la chanson de Silento «Watch Me».

Les combattants se sont analysés au premier round alors que Stevenson a atteint la cible avec quelques coups solides en fin de round. Karpency a retenu l'attention de Stevenson avec une droite au visage au deuxième.

Mais la puissance du Montréalais a eu le dessus.

« Quand il a commencé a échangé (au deuxième round), je me suis dit all right, ça ne durera pas longtemps. Dans ma tête, je savais que ce combat n'allait pas durer. Il est sorti agressif, mais j'ai contre-attaqué pour lui montrer qu'il ne pouvait faire n'importe quoi ici. Je savais qu'il allait essayer de provoquer des choses. Je respecte ça. »


Stevenson, qui aura 38 ans le 22 septembre, avait gagné la ceinture en seulement 76 secondes face à Chad Dawson en juin 2013. Son prochain objectif est d'unifier les titres WBA et IBF contre Sergey Kovalev.

Questionné par un journaliste (lors d'un point de presse d'après combat) quant à la critique des amateurs et des observateurs dans le milieu de la boxe , Stevenson a démontré qu'iol était plus serein qu'auparavant face à tout ça. « J'ai une bon team [...] Le monde va toujours essayer de trouver des affaires, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du ring. Alors, je fais attention. J'essaie de ne pas trop m'occuper de ça. »

Le champion était largement favori. Une mise de 100 $ sur Stevenson rapportait seulement 1$ de gain au parieur en cas de victoire.

À 29 ans, Karpency a l'âge de Stevenson lorsqu'il a fait son entrée chez les professionnels. Il a perdu une décision unanime face à Nathan Cleverly pour le titre des mi-lourds du WBO en 2012, mais a battu Dawson par décision partagée, il y a deux combats.

Un combat contre Sergey Kovalev est-il nécessaire afin de prouver la vraie valeur d'Adonis Stevenson ?

« C'est certain, a-t-il répondu sans hésiter. Ça pourrait se faire en 2016. Je suis prêt. Mais de son côté ? On va regarder pour aller vers là ...»


(Avec La Presse Canadienne)