mardi, avril 07, 2015

L'Impact à la porte de la finale de la Ligue des champions

http://www.985sports.ca/soccer/nouvelles/

Publié par 98,5 Sports pour 98,5fm Sports le lundi 06 avril 2015 à 21h53. Modifié par Charles Payette le mardi 07 avril 2015
L'Impact à la porte de la finale de la Ligue des champions
Ignacio Piatti (à droite) contre Alajuelense à Montréal./PC/Ryan Remiorz
ALAJUELA, Costa Rica - Vainqueur par 2-0 lors du match aller, l'Impact de Montréal disputera le match décisif de la demi-finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF contre Alajuelense, ce soir.
Le Bleu-blanc-noir tentera de devenir la première équipe canadienne à prendre part à la finale du tournoi et la deuxième équipe de la MLS depuis Real Salt Lake, en 2011. Le match au Costa Rica sera disputé à 22 heures, à l'Estadio Alejandro Morera Soto.
Avant de regarder plus loin, les joueurs montréalais savent qu'il reste encore du travail à effectuer dans ce stade hostile.
« Ce match est extrêmement important, a dit le défenseur de l'Impact Bakary Soumare. J'ai joué en équipe nationale en terrain hostile en Afrique, alors je sais à quoi m'attendre de leurs partisans.
« Nous y allons pour obtenir un bon résultat et mettre en place notre plan de match. Nous devons être disciplinés et nous assurer de ne pas se contenter de notre avance de deux buts, mais plutôt aller de l'avant pour marquer. Nous avons confiance en nos habiletés et si nous jouons de la même façon qu'au premier match, tout ira bien. »

Avant sa défaite de 3-1 contre Cartaginés la fin de semaine dernière, Alajuelense avait le vent dans les voiles. Invaincu en saison régulière durant tout le mois de mars (2-0-3), l'équipe s'est hissée à la quatrième place du classement avec 26 points (7-4-5).

« C'est une équipe très dynamique et nous gardons en tête qu'ils ont marqué cinq buts contre D.C. United à domicile en Ligue des Champions », affirme l'entraineur-adjoint Mauro Biello.
« Ils mettent beaucoup de pression et nous devons être prêts pour cela, particulièrement maintenant qu'ils tirent de l'arrière et qu'ils vont jouer agressivement. Ils ont fait des ajustements dans les dernières semaines et c'est une équipe qui va bien. Nous savons qu'ils vont tenter de marquer un but rapidement, mais nous devrons être solides mentalement et défensivement. »

Offensivement, le succès d'Alajuelense est venu de la part de Jonathan McDonald (8 buts) et Johan Venegas (7 buts), actuellement deuxième et troisième marqueurs de la ligue. Ils totalisent donc plus de la moitié des buts de l'équipe en saison régulière (29 buts).

De son côté, l'Impact n'a joué que trois matchs jusqu'ici cette saison, mais a bien fait défensivement, n'allouant que trois buts.

À l'attaque, le joueur désigné Ignacio Piatti semble avoir retrouvé sa forme, ayant marqué deux buts à ses deux derniers matchs toutes compétitions confondues: une puissante frappe tout juste sous la barre horizontale dans le premier match contre LDA et un penalty en saison régulière contre Orlando, le 28 mars.
L'entraîneur-chef Frank Klopas sera de retour sur les lignes de touche, après avoir raté le match aller au Stade olympique en raison d'une suspension d'un match.
Après cette rencontre, le club montréalais s'envolera pour Houston mercredi en vue de son prochain match de saison régulière contre le Dynamo, samedi. La fin de semaine suivante, l'Impact accueillera le Fire de Chicago pour le match