samedi, février 28, 2015

Un 4e globe de cristal pour Kingsbury

http://ici.radio-canada.ca/sports/ski/

Mise à jour le samedi 28 février 2015 à 7 h 53 HNE  Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Mikaël Kingsbury
Mikaël Kingsbury  Photo :  GI/JEAN-PIERRE CLATOT
En remportant samedi l'épreuve des bosses de Tazawako, au Japon, le Québécois Mikaël Kingsbury a mis la main sur son 4e Globe de crystal de sa carrière dans le cadre de la Coupe du monde de ski acrobatique.
Pour Kingsbury, il s'agissait d'un sixième triomphe de suite cette saison et d'une 27e victoire en Coupe du monde. Il n'est plus qu'à une seule d'égaler le record de tous les temps détenu par le Français Edgar Grospiron. L'exploit pourrait survenir dimanche dans l'épreuve de duel.
Kingsbury totalise à présent 45 podiums en 59 départs en Coupe du monde. 
« C'est la deuxième fois que je gagne six épreuves de suite. Le record est de sept, mais ça ne sera pas facile. Ça tombe toujours sur du parallèle... (rires). Aujourd'hui, je n'étais pas au maximum de ma confiance. Mon entraînement d'hier (vendredi) n'avait pas été très bon. Ça n'a pas été une victoire facile, mais ça allait mieux pour moi de descente en descente. Je n'ai tout de même pas commis d'erreur de toute la journée. », a dit Kingsbury.
L'athlète de Deux-Montagnes a devancé samedi l'Américain Jeremy Cota et le Russe Alexandr Smyshlyaev. Un autre Québécois, Philippe Marquis, a pris le 7e rang.
Chez les dames, à sa 100e épreuve de Coupe du monde, la Québécoise Audrey Robichaud est montée sur la 3e marche du podium. Robichaud prenanit part à sa 100e Coupe du monde et s'est retrouvée dans le trio de tête pour une deuxième épreuve d'affilée.
« C'était une journée vraiment bizarre avec des conditions pas faciles. L'adaptation était difficile sur la neige compacte. Le temps changeait constamment passant d'ensoleillé à nuageux à enneigé », a expliqué Robichaud visiblement heureuse de son résultat.
La médaille d'or est allée à l'Américaine Hannah Kearney et l'argent à la Japonaise Junko Hoshino.
Deux autres Québécoises, Alex-Anne Gagnon et Chloé Dufour-Lapointe, ont respectivement terminé 6e et 7e places. Justine Dufour-Lapointe a fini loin derrière au 22e rang.