vendredi, juin 02, 2017

Bouchard mal-en-point...

http://www.rds.ca/tennis/

Bouchard dominée par Sevastova

Images of Helene Pelletier

Ouch...Moi aussi j'ai mal...Triste fin de rencontre pour Eugenie Bouchard, qui n'arrivait plus à remettre la balle en jeu au deuxième set. J'avais pourtant de l'espoir avant le match puisque je m'étais fiée aux commentaires de l'entraineur de la Québécoise Tomas Hogstedt qui confiait hier à notre confrère de TSN que 24 heures après la victoire face à Riza Ozaki la cheville allait bien, que l'entrainement s'était bien passé, que son élève avait rechargé ses batteries et qu'elle pouvait battre n'importe qui. Hogstedt tenait aussi à ce qu'elle commence mieux son match. Bla, bla, bla...
On voit bien dès le début face à Anastasija Sevastova aujourd'hui jusqu'à quel point c'est difficile de se sentir en confiance avec une capacité limitée pour accélérer vers la balle. Genie rate d'ailleurs complètement son début de match en tirant de l'arrière 2-0. Malgré tout elle se mobilise, retrouve une partie de ses ressources pour recoller à 2-2. Bouchard est en voie de remporter trois parties de suite, mais elle commet gaffe sur gaffe pour perdre à nouveau son service. Fière compétitrice, elle ne se laisse pas abattre et se donne même balle de bris sur la partie suivante pour revenir et égaler à 3-3. Malheureusement Genie rate le retour sur une balle à sa portée sur point de bris. Méconnaissable...

Dès lors, les choses s'empirent royalement pour la Québécoise puisqu'à 4-2 la Lettone ouvre ses ailes et s'amuse à saupoudrer son jeu d'amorties. Toutes sortes d'amorties : rétro, fuyante, sur balle bombée, sur balle coupée, en croisé ou en parallèle, du coup droit et du revers, ah la la comme c'est frustrant de réaliser jusqu'à quel point Genie est vulnérable!!!
Tellement vulnérable au service aussi! Elle termine le match avec 35% de réussite en premières balles et 27% en deuxièmes. Ouf. Allez, chez le physio pour guérir ce pépin à la cheville au plus vite. De grâce pas de talons hauts en soirées mondaines non plus. Genie prévoit retourner à l'action pour le tournoi de Majorque sur herbe qui commence le 19 juin. D'ailleurs, pourquoi ne pas porter des protecteurs aux chevilles en tout temps, à l'entrainement comme en matchs??? Ce n'est pas la première fois qu'elle se blesse à la cheville autant la droite que la gauche...Cela serait sage, je crois...moins sexy, mais intelligent. Eugenie Bouchard est avant tout une athlète de haut niveau. Comme disait l'autre : « quand il faut, il faut... »
Ne reste plus que Milos Raonic maintenant qui livrera bataille à Guillermo Garcia Lopez demain matin à 7 h a.m. sur nos ondes. Milos l'a battu assez facilement les deux fois qu'ils se sont affrontés sur surface dure. En 2013 en Coupe Davis et en 2014 à Miami. Pas tellement heureux de la première partie de son dernier match face à Rogerio Dutra Silva, parions que notre brillant jeune homme ne fera pas la même erreur deux fois de suite et sera au taquet dès la première minute de jeu avec la bonne attitude en prime... 

« J'ai fait mieux que je pensais »

C'est terminé pour Eugenie

jeudi, avril 06, 2017

Venus Williams déjà éliminée à Charleston

http://www.rds.ca/tennis/

Venus Williams
Venus Williams (Source d'image:Getty)
CHARLESTON, S.C. - L'Allemande Laura Siegemund a battu l'Américaine Venus Williams 6-4, 6-7 (3) et 7-5 pour passer en troisième ronde au tournoi de Charleston, mercredi.
Siegemund, 37e joueuse mondiale, a écarté la numéro 10 en trois heures et deux minutes. Williams était la troisième tête d'affiche à Charleston.
Le festival de bris s'est soldé 10-8 en faveur de l'Allemande.
En duel américain, Shelby Rogers a éliminé la favorite Madison Keys 4-6, 6-1 et 6-1.
Daria Kasatkina, de la Russie, a prévalu 6-0, 6-7 (3) et 6-2 devant la Portoricaine Monica Puig, championne olympique.
Fanny Stollar, qualifiée hongroise, a battu la Russe et quatrième tête de série Elena Vesnina 7-6 (7) et 7-6 (3). Âgée de 18 ans, la gagnante a notamment réussi 13 as.

Eugenie Bouchard ratera le duel de Coupe Fed contre le Kazakhstan

http://www.rds.ca/tennis/

Autre défaite au premier tour pour Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard ne participera pas au duel de la Coupe Fed entre le Canada et le Kazakhstan les 22 et 23 avril prochains, au stade Uniprix.
Tennis Canada a confirmé mercredi la nouvelle d'abord rapportée par notre collaboratrice Stephanie Myles.
Bouchard est déja inscrite au tournoi sur terre battue d'Istanbul, qui s'amorce le lendemain.
La Québécoise aurait eu à négocier avec un changement de surface et le décalage horaire en se présentant à Montréal.
L'équipe canadienne sera donc composée de la Québécoise Françoise Abanda, de même que des Ontariennes Bianca Andreescu, Gabriela Dabrowski et Katherine Sebov.
« J’ai confiance dans notre équipe pour cette rencontre de barrage. Malgré leur jeunesse, nos joueuses ont bien performé lors des rencontres précédentes de la Fed Cup, notamment Bianca et Katherine, plus tôt cette année, au Mexique », a indiqué par voie de communiqué Sylvain Bruneau, capitaine de l’équipe canadienne de la Coupe Fed.
« Nous reconnaissons que nos adversaires ne doivent pas être prises à la légère, car deux de ses joueuses sont classées parmi les 50 meilleures raquettes mondiales. Nous serons prêts pour de grosses batailles, ici, à Montréal. »
Andreescu, qui n’est âgée que de 16 ans, a fait ses débuts à la Fed Cup plus tôt cette année, au Mexique. Elle représentera donc le Canada pour la deuxième fois et évoluera à la maison pour la première fois. 
Dabrowski vient quant à elle d’être couronnée championne du double du tournoi de Miami, mettant ainsi la main sur le plus prestigieux titre de sa carrière. La spécialiste du double occupe présentement le 19e rang mondial et détient une fiche de quatre victoires et six défaites à la Coupe Fed depuis ses débuts en 2013.
Abanda en sera pour sa part à une cinquième présence à la Coupe Fed. En 2015, la Montréalaise avait raflé la plus grosse victoire de sa carrière à la Coupe Fed en prenant la mesure de la Roumaine Irina-Camelia Begu, alors 33e mondiale. Abanda est la joueuse la mieux classée de l’équipe en vertu de son 189e rang mondial.